Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 01/06






En juin,à l’occasion des 160 ans de l’abolition de l’esclavage (1848) et alors que le débat historique sur la colonisation reste très vif, ARTE consacre une programmation spéciale à cet épisode brûlant de l’Histoire et au mouvement de libération des Noirs.




Arte rediffuse notamment la série Racines. Deux épisodes programmés ce dimanche 1er juin à 20h45, puis chaque soir entre 20h15 et 21h00 dès lundi (parties 4 à 12).




Cette saga familiale de 1977 retrace la douloureuse destinée de l’Africain Kunta Kinté, capturé puis réduit en esclavage, et de ses descendants. Elle bouleversa l’Amérique et rencontra un succès d’audience aussi énorme qu’inattendu. Pour la première fois aux États-Unis, une série télévisée abordait le sujet l’esclavage et du racisme.




Le début de Racines : Seconde moitié du XVIIIe siècle, en Gambie, Afrique de l'Ouest. Un petit garçon naît dans une tribu mandingue. Fils d'Omoro et de Binta, son nom est Kunta. En grandissant, il se distingue particulièrement lors des rituels de passage à l'âge adulte. Kunta mène une existence paisible en compagnie de sa famille jusqu'au jour où des Blancs sont repérés non loin du village. Les jeunes gens sont exhortés à la plus grande vigilance.











Toujours ce dimanche, le documentaire Espoir, vertu d’esclave (à 22h20 dans Thema « Au loin, la liberté ») racontera la révolte d’esclaves en 1831 à la Martinique, terre natale d’Aimé Césaire.




A découvrir également, les portraits inédits de grandes figures de la lutte noire comme le boxeur Jack Johnson qui fut, avant 1915, le premier champion du monde noir, un portrait signé Ken Burns, le réalisateur de The war (le 11 juin à 21h), Muhammad Ali (le 8 juin à 20h45), Sydney Poitier (le 15 juin à 20h45), Martin Luther King (le 18 juin à 21h) ou Malcom X (le 25 juin à 21h).
A noter, Wattstax (le 17 juin à 22h20) un documentaire sur le « Woodstock noir » à Los Angeles en 1972.




Enfin, la Thema « Les tabous de l’esclavage » (le 24 juin à 21h), animée par Daniel Leconte, abordera des faits plus contestés : le premier film part en Mauritanie, à la rencontre des derniers abolitionnistes qui luttent contre un système d’esclavage toujours en vigueur malgré la Loi. Le second documentaire reviendra notamment sur l’histoire de ces autres traites négrières peu connues : la traite orientale et arabo-musulmane, et celle interne à l’Afrique noire.



Commenter cet article