Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 11/06 16h00






Le journaliste Emmanuel Berretta a interrogé pour le site Lepoint.fr la ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel.




Propos choisis :




A propos de
la seconde coupure publicitaire sur les chaînes privées pour les films et téléfilms :


"
Comme amatrice de cinéma, je n'y suis pas favorable. Mais, en même temps, on ne peut pas l'éviter. Il faut passer par-dessus cet inconvénient, sinon les chaînes privées continueront à diffuser de moins en moins de films. Cette seconde coupure rend le cinéma plus compétitif au regard des autres programmes, comme les divertissements, qui, eux, peuvent être coupés deux fois. "




Au sujet de Patrick de Carolis. Ira-t-il jusqu'au bout de son mandat en 2010 ? 


"Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement. Il porte une réforme importante dont il est lui-même, en partie, l'artisan. Ce n'est certainement pas ici qu'il sera menacé".




Entretien complet à lire sur ce lien Lepoint.fr .




Commenter cet article

greg 11/06/2008 19:51

"...comme les divertissements, qui, eux, peuvent être coupés deux fois. "Euuuh, c'est pas trois coupures pub pour un  divertissement? Elle connaît bien son sujet la ministre!

Damien 11/06/2008 18:41

Si elle croit que parce que les chaînes privées vont engranger davantage de ponion sur le dos du service publique, elles vont mieux subventionner les films... elle vit au monde des bisinours ou elle nous prend vraiment pour des abrutis (c'est au choix!)... Cela ne va rien changer du tout... les chaines privées ne prendront toujours pas de risque à financer des films un peu risqués (ce que fait le service publique, et c'est à son honneur)... en continuant à se faire des oeufs en or sur les films grands publics. La seule différence, c'est que TF1 pourra mettre plus d'argent dans ses chefs d'oeuvres tels l'Île de la Tentation, Secret Story et autre C'est quoi l'Amour !Rien que d'y penser, ça fait rêver! ;)

LeY59 11/06/2008 16:50

hé oui, on trinquera une fois de plus. Tout ça pour faire plaisir à Bouygues.

jphfr56 11/06/2008 16:46

Quelle idée d'avoir été toucher à la pub sur le service public! Comme s'il n'y a pas assez de réformes à faire.Au final, on aura une augmentation de la redevance, plus  une deuxième coupure de pub.

JM 11/06/2008 16:23

 Mais, en même temps, on ne peut pas l'éviter. Il faut passer par-dessus cet inconvénient, sinon les chaînes privées continueront à diffuser de moins en moins de filmscet argument ne tient pas pour les fictions françaises cause quota !