Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soirée "Faust" de Gounod, depuis Orange, sur France 2.






France 2 propose ce mardi 5 août une soirée spéciale mélomanes.




En direct d'Orange, les téléspectateurs pourront suivre Faust, de Gounod. Avec Roberto Alagna. Représentation prévue dès 21h35. Côté météo, aucun souci à prévoir (si ce n'est que la température devrait être élevée).




Nul doute que cette soirée sera un triomphe d'audience pour France 2... 38% des Français interrogés lors d'un
récent sondage pour Le Parisien souhaitant plus d'émissions culturelles sur la télévision publique...





Détails de la soirée :




Dès 20.50, Christophe Hondelatte recevra plusieurs intervenants en plateau. Une petite leçon de musique de Jean François Zygel et des reportages seront diffusés dont C’est la fête de l’opéra avec les deux personnages les plus célèbres : la Castafiore et le Diable.




A 21h35, actes 1,2 et 3 de Faust. En direct.

Direction musicale Michel Plasson. Etudes musicales Janine Reiss. Mise en scène et scénographie Nicolas Joel. Eclairages Vinicio Cheli. Costumes Gérard Audier. Avec Inva Mula (Marguerite), Marie-Nicole Lemieux (Dame Marthe), Roberto Alagna (Faust), René Pape (Mephistophélès), Jean-François Lapointe (Valentin), Xavier Mas (Siebel), Nicolas Testé (Wagner).




A 23h15, l’entracte permettra de découvrir le documentaire Les Passions de Roberto Alagna, réalisé par Bruno Carette : de New York à Monaco, en passant par Berlin et Madrid, les tribulations du ténor.




A 23h45, actes 4 et 5 de Faust.




Selon le Figaro, malgré une belle distribution, avec notamment Roberto Alagna, la mise en scène de Nicolas Joel, efficace mais paresseuse, ne convainc pas totalement (il y a eu une autre représentation le 2 août).  Hier, le quotiiden écrivait notamment "Les applaudissements pour le moins tièdes qui ont accueilli Roberto Alagna sont aussi injustes qu’inhabituels. Peut- être le public lui a- t- il tenu rigueur d’un contre- ut hasardeux, ou d’une puissance vocale limitée. Mais qui d’autre offrirait aujourd’hui dans le rôle- titre une telle élégance de ligne et une diction d’une telle clarté, même si l’acteur est toujours aussi conventionnel ?"




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
Les chanteurs étaient très bons, voire excellents (Xavier Mas dans le rôle de Siebel, par exemple, et Pape dans celui de Mephisto, Inva Mula, etc.)Mais Roberto Alagna a chanté presque tout le temps faux. Ce n'était pas la<br /> peine de souligner qu'il fait aussi de la variété, ça s'entend.Je trouve pénible que les présentateurs conditionnent aussi bêtement le téléspectateur en lui rabâchant qu'il va entendre le ténor du siècle. Alagna l'est peut-être, mais il ne l'était pas le 5 août 2008 !
Répondre
L
Bravo OK
B
j'ai regardé le 1er acte (oui je me couche en même temps que les poules). C'était sympa à regarder et les différents acteurs que j'ai vu avaient une sacrée diction. Surtout le diable qui parle pas un mot de français...y a-t-il des redifs de prévue ?allez, un pronos sur l'audience : 10% ?
Répondre
F
C'est vrai il y a eu un petit contre-ut hasardeux comme dit François, mais cela n'a pas empêché des applaudissements nourris et aucun sifflets ou colibets du même genre.Mais il ne faut pas oublier que Roberto arrive en fin de saison et la chaleur et un petit mistral n'étaient pas fait pour arranger les choses, et puis sur cette grande scène aucun moyen d'avoir une bouteille d'eau  pour pouvoir se désaltérer.Prends bien soin de toi Roberto, ta santé nous est précieuse.Marèse.          le 06/08/2008  1h55
Répondre