Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stade 2 nouvelle formule...












Lionel Chamoulaud est le présentateur attitré, dans une version remodelée, de Stade 2 dès ce 7 septembre. Nouveau présentateur, nouveau décor, nouvelle durée (17h25 à 18h40 pour la case), et en public.




L'émission durera 70 minutes. Selon Daniel Bilalian, c'est l’occasion d’augmenter le volume de reportages et de permettre aux journalistes, aux consultants et à d’autres spécialistes d’intervenir davantage sur les questions-clés du moment. L’occasion aussi de renforcer la partie consacrée au football, avec notamment une séquence ‘championnats étrangers’ très fournie.”




Lionel Chamoulaud souhaite un Stade 2 dans le coup, vivant, dynamique, réactif et attractif.




"J’ai envie qu’on ressorte de l’émission – journalistes, consultants, invités, public – avec la banane ! On va se mobiliser sur chaque numéro comme sur une opération spéciale, comme les JO ou le Tour de France. On va se mettre en danger, chercher des idées nouvelles, tenter des coups plus risqués. Il y a là un pari super-stimulant à relever. Quand je fais une émission, quelle qu’elle soit, je distingue toujours trois états : l’émission idéale (telle qu’on l’imagine en la préparant), l’émission réelle et l’émission ressentie. Souvent, après coup, je dois avouer que je fais partie des insatisfaits, des “on aurait pu faire plus”. Pour Stade 2, j’aimerais trouver un équilibre entre ces trois phases, pouvoir me dire simplement que, en tant que téléspectateur, j’aurais envie de regarder l’émission chaque dimanche. "




"
La difficulté d’une émission sportive est de s’adresser à la fois aux passionnés et aux néophytes. Les premiers sont très exigeants, voire intransigeants, attentifs à la moindre erreur. A nous d’être irréprochables, crédibles, professionnels. Mais à nous également d’être inventifs, enthousiastes, accessibles pour ne pas nous couper des autres, pour élargir notre public."




C’est une des raisons pour lesquelles Stade 2 s’ouvre à d’autres intervenants, un peu au-delà du monde sportif.





"Guy Carlier par exemple, à travers ses chroniques et ses interventions, nous renvoie l’image d’un véritable passionné de sport. Nos invités pourront également venir d’autres horizons, pour parler de sport. Pourquoi pas, si Franck Ribéry participe à une émission, inviter Olivier Besancenot par exemple, qui est un de ses plus grands fans ? Dans le même ordre d’idée, je serais heureux de recevoir un jour Woody Allen pour qu’il partage avec nous sa passion pour le basket
… "




Le ton de Stade 2 sera davantage celui d’une émission d’opinion. Les journalistes seront physiquement présents sur le plateau, parmi les consultants (Fabien Galthier pour le rugby, Laurent Jalabert pour le cyclisme, etc.) et les invités, pour assurer le commentaire de leurs reportages et prendre position, défendre leur point de vue. 




Photo copyright Gilles Gustine - France 2.




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
K
Chamoulaud, pas vraiment synonyme de dynamisme pour moi...
Répondre
A
rallonger la page football... faut pas pousser non plus, on dirait qu'il n'y a que ça comme sport... Il y arau déjà le résumé sur Canal pour ceux que ça intéresse. Rallonger l'émission pour parler d'autre chose que de foot, trop innovant pour le service public?
Répondre
P
S'ils veulent quelque chose de vivants et dynamique il faut supprimer tous les presentateurs.<br /> Les images de sport et rien que cela.<br /> L'emission s'eternise a montrer leur bouille et ils s'ecoutent parler.
Répondre
I
Il faudrait plutot un présentateur qui est plus jeune que stade 2  elle même !!http://medaillesenchocolat.hautefort.com/
Répondre
N
chamouleau le type le plus endormi et endormant de la terre qui presente une formule nouvelle ya comme un hic là
Répondre
D
Dernière chance pour le mag ?
Répondre
O
Chamoulaud, quelle touche de modernité !
Répondre