Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par thomas 17/12






C'est ce mercredi 17 décembre que sort dans environ 500 salles le film Largo Winch. Ce film d’action de Jérôme Salle est adapté de la BD Jean Van Hamme et Philippe Francq. Tomer Sisley, 34 ans tient le rôle-titre du « milliardaire en blue-jeans » confronté à de multiples dangers, de l’île de Malte à Hongkong, rappelle Le Figaro.




Petit tour du côté des critiques presse pour ce film au budget d'environ 25 millions d'euro. Elles sont plutôt bonnes dans l'ensemble, voire très bonnes.




LE FIGARO.

"On s’attend tout d’abord à voir un thriller financier high-tech, formaté pour l’action, filmé à l’américaine, et lorgnant vers James Bond ou Jason Bourne. Surprise ! On sort du film de Jérôme Salle, Largo Winch, le sourire aux lèvres, en se disant que l’on vient d’assister au grand retour du film d’aventure français façon Philippe de Broca. Il faut dire que l’acteur qui incarne le héros Largo Winch, Tomer Sisley, 34 ans, a quelque chose de « Bébel » à la grande époque de L’Homme de Rio ou des Tribulations d’un Chinois en Chine." (...) " la réussite est au rendez-vous. Avec intelligence et discernement, Jérôme Salle et le scénariste Julien Rappeneau ont concocté une intrigue fidèle à celle des deux premiers tomes de la saga du jeune milliardaire en blue-jeans".




STUDIO

"
si Largo Winch est un film d'action haut en couleur, rythmé sans temps mort, à l'américaine, le scénariste Julien Rappeneau et le réalisateur Jérôme Salle ont justement dosé l'équilibre entre scènes d'action et scènes plus intimistes autour de Largo, personnage tourmenté par un passé compliqué, déchiré entre le principe de plaisir et le sens du devoir. En cela, ils réussissent le passage délicat de la BD au grand écran. Si Tomer Sisley ne ressemble pas au personnage du dessin (créé, il est vrai, dans les années 80), le film en restitue plutôt bien les états d'âme et les complexités. L'acteur tient là son premier grand rôle, très physique, et le tient bien, même si le rôle est lourd, trop par moments, pour cet acteur un peu tendre dans ce monde – cinématographique – de brutes. On peut aussi reprocher quelques ressorts scénaristiques "déjà vus", notamment pour les personnages de méchants. Mais l'ensemble tient drôlement bien la route, la mer et les airs. "




PREMIERE

"Salle garde le savant dédale scénaristique de la BD et opte pour un héros musclé mais racé, plongé au cœur d’une intrigue en forme de puzzle identitaire et géopolitico-financier. À mi-chemin entre La Mémoire dans la peau et ses suites (pour l’hystérie réaliste et les séquences d’action convaincantes) et le thriller hitchcockien (pour la manipulation), son Largo Winch a tout pour séduire. "




LE PARISIEN

*** "
Pari réussi"




LE CANARD ENCHAINE

"(...)une très bonne surprise". Selon l'hebdomadaire, le film d'action soutient la comparaison avec James Bond et peut séduire jusqu'à ceux n'ayant jamais lu un album de la bande dessinée à succès.




NICE MATIN

"Adaptation réussie (...) L'esprit et la forme de la BD sont parfaitement respectés et le spectateur aura son quota de poursuites,d 'aventures, de rebondissements et d'exotisme. (...) Le résultat es tpour une fois digne d'une grande production internationale."




TELERAMA

"Rien à dire sur le scénario donc, qui s'inspire plutôt bien des deux premiers albums de la série imaginée par Jean Van Hamme. Les tribulations du jeune aventurier se déroulent sans temps morts, avec ce qu'il faut de flash-backs pour éclairer l'enfance de Largo, orphelin bosniaque adopté par un milliardaire sans héritier.


Pour le reste, on frôle la catastrophe. La distribution accumule les erreurs : dans le rôle titre, le comique Tomer Sisley affiche le même insupportable rictus, qu'il étreigne la dépouille de (...) ou file des beignes à un colosse au fond de la jungle. La jolie Mélanie Thierry n'a pas le charisme de la pute de luxe russe qu'elle est censée interpréter.

Même Kristin Scott Thomas en fait des tonnes en intraitable reine de la finance engoncée dans son tailleur gris. Tourné aux quatre coins de la planète (Malte, Sicile, Hongkong, Macao) comme le James Bond qu'il voudrait être, ce blockbuster gaulois se contente d'étaler son gros budget (tous ces plans filmés d'hélicoptère !) avec la même arrogance que son héros parvenu. Chic et toc."









Commenter cet article

Laurane 23/02/2011 09:26



Tomer Sisiley, est un bon acteur. Il mèrite largement ce rôle. Le premier Largo Winch fut génial à mes yeux. Je vais voir le deuxième cette semaine avec grandes espérances. Pour pouvoir aprécier
un film comme Largo Winch il faut nottament aimé les films d'actions. 



myriam 22/12/2008 23:39

je viens de voir largo winch et contrairement à l'avis plutôt acide de telerama, j'ai été très agréablement surprise et ai passé un excellent moment de cinéma. bravo au casting un peu plus humain et "  faillible" que les castings habituellement trop "tout" qui font le bonheur du journal sus cité et encore merçi pour ce bon moment

Luch 18/12/2008 15:28

Je suis allez voir le film et franchement il est pas mal, je ne connaissait pas la bd. Ca reste un film axé très ado et commercial mais c assez plaisant. Tomer joue bien plus, bon film...

Seriessuivis 17/12/2008 20:39

Les BD sont tellements biens... et la serie avait été tellement mauvaise... bref j'irai surement le voir j'espère qu'il est bien.

Zonedevie 17/12/2008 13:54

Il ne reste plus qu'à aller le voir pour se faire sa propre opinion.

E. 17/12/2008 12:18

Pat. m'a volé mon comm mot pour mot... :)

Pat. 17/12/2008 11:46

Oh quelle surprise, Télérama n'a pas aimé et démolit un film populaire...

KLF 17/12/2008 11:42

Tomer Sisley me paraît un peu "vert" pour ce rôle quand même.

philou 17/12/2008 11:42

ça change des critiques catastrophiques de l'emmerdeur et mauvaises pour Agathe Cléry.