Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par thomas 20/12 15h05











« On n’est pas couché »  sera présenté par Laurent Ruquier dès 23h15, ce samedi soir sur France 2.




Il sera accompagné d’Eric Zemmour, Eric Naulleau et Jonathan Lambert.




Voici les invités de ce samedi 20 décembre :




> Arlette LAGUILLIER 


> Gérard COUPAT. Père de Julien Coupat, jeune homme incarcéré, suspecté d'être le leader du groupe ayant commis des sabotages sur le réseau SNCF.


> Patrick PELLOUX. Livre « Urgences pour l’hôpital » (Editions du Cherche-Midi)


> Véronique SANSON. DVD « Et voilà ! L’Intégrale 1967-2007» (Warner)


> André BERCOFF. Livre « Petit précis de décomposition Française » (Editions Albin Michel)


> Serena REINALDI. Création théâtrale « De la scène aux barreaux Il était encore une fois », 15 femmes guidées par Serena Reinaldi et Serge Sandor. Le 22 décembre 2008 au coeur de la maison d'arrêt des femmes de Fleury-Merogis.


> Gérard DARMON. Album « On s’aime» (AZ)


> Véronique GENEST. « Madame Butterlight », pièce mise en scène par Véronique Genest, au théâtre de la Gaité Montparnasse.




Photo, copyright France 2 / D.R.




Commenter cet article

Talibambou 21/12/2008 06:06

Deux Véronique étaient présentes. Du bon et du moins bon. Pour tous les goûts!Véronique Genest, née Combouilhaud, est venue sous sa coiffure couleur renard (qu'elle qualifie elle-même de "Queue de vache"), fourrée dans une robe vaguement brillante et triste comme un jour de pluie. A ses pieds des souliers qu'elle aura dû piquer à une prostituée de Las Vegas : roses et noires, sertis de strass tapageurs. On se serait cru aux galeries Lafayette, rayon sauteries!Mais la vraie nature de Julie Lescaut se révèle quand elle ouvre la ... bouche, tout en chuintant et zézayant, elle vient devant les caméras pour vanter les hypothétiques attraits de sa prochaine pièce début janvier, "Madame Butterlight" (en français : Mme Beurre allégé) ; bref, tout le contraire de sa lourdeur. Souffrant de son strabisme légèrement convergent, de sa langue lourde et pâteuse elle se montre grossière et lance des "Et, oh, je parle" et des "C'est dégueulasse",(ça, elle connaît). Sans oublier sa vulgarité habituelle lorsqu'elle demande à l'un de ses co-invités de lui "faire du bouche à bouche" (je la cite). Cette gueularde s'est même payé le total mauvais goût de paraître dépoitraillée, livrant à tous ses mamelles de quinquagénaire. A oublier.Bien meilleur parfum pour Véronique Sanson : Talentueuse dans son parler, sincère dans ses évocations, un brin fragile aussi. Elle m'est apparue intemporelle, comme si elle avait toujours été là pour nous, depuis toujours, et pour longtemps encore. Enfin, et surtout, émouvante mais jamais larmoyante. N'est-ce pas émouvant cette phrase qu'elle nous dit : "Ce qui me fait le plus peur, c'est quand je n'ai pas peur" ? Vraiment attachante, notre Véro.Arlette Laguiller passa. Elle ne nous a jamais menti, ni spoliés, nous les travailleurs, travailleuses, nous la voyons inébranlable, dans toutes les acceptions du terme.Soirée un poil au dessus de la moyenne. Pour une fois, assez féminine. Les deux Eric, on ne sait pourquoi, furent étonnamment anesthésiés, peut-être déjà dans le trip de Noël ? 

CLEMENT Nicole 21/12/2008 03:04

Bonsoir !Une fois de plus, j'ai aimé votre émission Monsieur RUQUIER. Je vous attends avec impatience chaque samedi soir. C'est peut être la seule émission menée avec intelligence, finesse, subtilité, tendresse, gentillesse et beaucoup d'objectivité. La bienveillance est de rigueur. Les deux Eric me plaisent aussi tous les deux. Ils sont intraitables, mais tellement objectif. Un régal que de vous écouter et vous regarder. Je vous écris particulièrement ce soir car j'ai été très touché par Monsieur COPPA, ou COUPA, enfin le père de ce jeune homme détenu alors que la preuve n'est pas encore apportée de son "acte" dit "terroriste". J'ai envie d'écrire à ce jeune homme, correspondre avec lui. Dans ma jeunesse (j'ai 60 ans maintenant) j'ai donné des cours de remise à niveau à des jeunes hommes, ayant commis des délires mineurs, que l'on sortait de prison pour être encadrer par des militaires et travailler. Restauration de fort, travaux dans les champs. J'intervenais le week end, uniquement. J'ai visité des prisons avant, pour connaître un peu le public. Je n'en ai pas dormi pendant deux nuits.... C'est l'horreur vraiment. J'étais payée par le ministère de  l'armée.  Ce jeune homme incarcéré semble avoir un bon niveau, musclé intellectuellement et de famille apparemment équilibrée. Lorsque le papa, présent sur le plateau, a évoqué, oh bien rapidement, l'état psychique et physique de son fils, et sa désolation, je me suis immédiatement dit : je vais lui écrire, qu'il sente qu'il y a des gens, en dehors, qui savent. La prison n'est pas un "remède", pas du tout, du tout. Est-ce possible ? Je vous remercie encore Laurent pour la qualité de vos émissions. J'ai une demande très timide à vous faire, vraiment j'ose. Retraitée depuis peu (licenciement à 60 ans, ex négociatrice en immobilier) mes revenus sont bien maigres. Seule, sans enfant, je serais très heureuse si vous pouviez m'envoyer le coffret de Véronique SANSON, celui présenté ce soir. J'aime énormément cette femme, pleine de talent, de vérité, de sincérité, de drolerie, de courage (son passé a été difficile par moment) Je n'ai pas les moyens de m'acheter ce magnifique coffret et vous avez bien fait de l'ouvrir. Vous seriez mon Père Noël. Voilà, je vous ai formulé mes deux demandes. Je serais très heureuse si vous me répondiez, je vous communique mon adresse : Nicole CLEMENT 2, rue Jean Baptiste Massillon à ORLEANS. Une de vos fidèle les plus convaincue de la qualité de votre émission. Merci et bonne fête de Noël à votre formidable équipe.