Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peut-on rire de tout ? Mots croisés avec Guillon, Naulleau, Roumanoff













Yves Calvi présentera un nouveau numéro du magazine Mots croisés lundi 2 mars à 22h10 sur France 2.




Le sommaire :




1er débat : Antilles : les raisons de la colère. Avec : 


> Christiane TAUBIRA. Députée apparentée PS de Guyane.


> Jacques MARSEILLE. Historien, économiste, professeur à la Sorbonne.


> Michel GIRAUD. Sociologue, anthropologue, spécialiste des sociétés antillaises.


> Yves THREARD. Directeur adjoint de la rédaction du Figaro




2ème débat : Peut-on rire de tout ? Avec :


> Stéphane GUILLON. Humoriste, chroniqueur.


> Anne ROUMANOFF. Humoriste et comédienne.


> Eric NAULLEAU


> CHARB Dessinateur satirique à Charlie Hebdo. Auteur de « Le petit livre rouge de Sarko » (Ed 12Bis).


> Vincent CESPEDES. Philosophe.




Photo, copyright France 2/DR.




SOURCE FRANCE 2.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
G
Drôle d'humour de Stéphane Guillon: La mort de M. Tratignan ne l'a fait pas fait rire, le Tsunami oui. Tant mieux s'il est heureux de faire rire des millions de gens. Il est donc un produit commercial. C'est ça l'humour?
Répondre
@
Que vient faire Anne Roumanoff là dedans ?
Répondre
R
guillon, barthès sont des ras les paquerettes avec un humour de clichés et assez naze
Répondre
T
D'autant que Roumanoff, les textes centrés sur l'actu, c'est Benrard Mabille qui s'y colle. Pas elle.Pour Dieudo, je pense qu'il est totalement persona non grata désormais sur toutes les grandes chaînes (y compris Canal).
Répondre
C
Bien sûr. S'il y'en a bien à qui je pense quand je vois cette question, c'est évidemment lui, même si l'on est pas d'accord avec lui (et je précise que je ne le suis pas toujours (Cf. affaire Faurisson)), étant donné que c'est lui qui prête le plus à polémique et à débat.Donc quand un débat se tient sur le sujet, ça me paraîtrait logique que Dieudonné en soit un des invités, et qu'il en débatte avec des gens qui ne sont pas d'accord avec ses méthodes. Alors que là, on va se contenter de parler à sa place, sûrement en le dénigrant, sans pouvoir lui donner de droit de réponse, je trouve pas ça très courageux.Stéphane Guillon aussi mérite sa place dans ce débat, même si je n'aime pas son humour (je trouve ses papiers vraiments très mal écrits), car il provoque le débat, qu'on soit pour ou contre. Anne Roumanoff, en revanche, je ne comprends pas ce qu'elle fait là. Elle a certes son public, mais étant donné qu'elle ne se risque à rien dans ses sketchs, je ne pense pas qu'elle puisse être la mieux placée pour en parler. C'est comme si on avait invité Florence Foresti pour parler de son sketch sur l'avion Barbie.Sinon pour la réponse à la question "peut on rire de tout", moi j'aurai plutôt tendance à répondre oui. Après il y a la manière de le faire qui est à étudier. Exemple: on peut rigoler de l'affaire DSK, mais le faire comme l'a fait Guillon, en le traitant de gros queutard sur 5 minutes sans réelle réflexion derrière, c'est pas  drôle. On se réfère toujours à lui, mais un bon exemple de chroniqueur, c'était Desproges dans le tribunal des flagrants délires qui n'était pas tendre (et surtout face à l'invité), et avec un réel fond de réflexion.
Répondre
J
Dieudonné je suppose City Hunter ?
Répondre
R
Peut-on rire de tout ? NON L'humour actuel est ras les paquerettes et très facile, que des clichés cucupraline, des attaques sur le physique, le faciès et aucun fond humoristique. 
Répondre
C
Débat "Peut on rire de tout ?": je sais pas vous mais j'ai l'impression qu'il manque un invité...Sinon quand est-ce qu'on va arrêter de considérer Anne Roumanoff comme une humoriste subversive à cause de son sketch chez Drucker...
Répondre