Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mathieu Kassovitz, Apocalypse : "Le devoir de mémoire est primordial".








Le comédien et metteur en scène Mathieu Kassovitz prête sa voix au documentaire Apocalypse diffusé sur France 2. Il y a bien évidemment, avec ce genre de projet, une dimension éducative, didactique, à respecter, dit-il.


"Apocalypse doit pouvoir être vu par tous comme une preuve de ce qu’est véritablement la guerre, dans toute son horreur comme dans toute sa complexité. Mais il est aussi important, à cause des images et du contexte de l’époque, de s’autoriser une certaine émotion. Nous avons ainsi travaillé, de manière assez pointilleuse, sur un mouvement qui part de l’explication historique pour guider le spectateur vers l’émotion. La folie de certains hommes, le cynisme de certaines déclarations, la violence de certaines situations…, tout cela, de même que la peur, la crainte ou l’espoir, il fallait essayer de le faire passer, à travers les mots de Daniel Costelle, comme à travers mes intonations, le placement de ma voix, etc."


La principale difficulté pour lui — en dehors de certains noms allemands à sept consonnes absolument impossible à prononcer ! — a été d'après lui la question du pathos. "Surtout ne pas tomber dans la dénonciation (ces gens-là sont des méchants) ou l’empathie aveugle (ces gens-là sont des victimes), sinon on agit en moralisateur de l’Histoire. Pourtant, on ne peut pas se permettre non plus de lire froidement le commentaire. Il a donc fallu trouver un juste milieu et maintenir l’équilibre sur cette ligne."


Le devoir de mémoire est une notion qui lui paraît absolument primordiale. "Aujourd’hui, on ne peut témoigner de la Seconde Guerre mondiale qu’à travers les images d’archives. Les témoins ont pratiquement tous disparus et on est donc obligé de se fier à ce qui a été filmé sur le moment. Ce que j’aime justement dans le travail de Daniel Costelle et Isabelle Clarke, c’est qu’ils n’en restent pas là : ces images d’il y a soixante-dix ans, ils les ont renouvelées, réactualisées, modernisées, dépoussiérées, ils sont allés en trouver d’autres…, bref, ils les ont rendues accessibles, en particulier aux jeunes générations. Le résultat est hallucinant !"


Crédit photo © DR.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
Z
Beau commentaire Gaugenot Frédéric.Le devoir de mémoire est valable et justifiée, quand l'histoire est complète et non morcellée, pour en faire sa vision des choses. 
Répondre
O
Bonjour à tous.Je suis choqué que les grands médias continuent d'utiliser les mêmes méthodes que pour Cotillard et Bigard pour discréditer dernièrement Mathieu Kassovitz.Ce que je trouve dangereux; c'est la question qui est posée en réaction: doit-on tout laisser dire dans les médias, et ce afin de protéger un auditoire "fragile" (ex Europe1 Morandini).Messieurs des médias, si vous considérez votre responsabilité sur le pouvoir de manipuler l'opinion du public, nous sommes en droit de vous demander vers qui, ou vers quoi, va votre allégeance?Dans le cas où vous êtes, et c'est compréhensible, tournés vers vos patrons, responsables, et finalement actionnaires, vous devez néanmoins reconnaître que les questions à propos des évènements du 11 septembre 2001 sont légitimes, il qu'il n'y a pas là de questionnement plus dangereux que d'autres. Dans le cas où il n'y a pas de réponses convaincantes et encore moins de preuves, alors c'est la porte ouverte aux thèses les plus variées, qui bien entendu peuvent véhiculer des idéologies ou doctrines dangereuses. A moins que réouvrir une enquête en vu d'un procès soit contraire à vos intérêts, je ne comprend pas cette réaction.Dans le cas où c'est votre conviction qu'il n'y ai pas de questions à se poser à propos de cette journée tragique, et des conséquences que nous connaissons, alors pourquoi discréditer ainsi ceux qui le font, au lieu d'apporter les réponses qui convaincront logiquement ceux qui s'en posent, à défaut d'en donner la preuve.A moins que nous ne soyons plus en démocratie, ni même citoyens libres d'une société de consommation, mais déjà dans une dictature, ouvrons une nouvelle enquête qui aura à charge de présenter des preuves.
Répondre
G
Bonjour mesdames et messieurs.<br /> J'ai regardé les deux premier épisodes sur France 2, et ma fois j'en ai été partiellement Déçu!<br /> Cette émission ne manque pas de qualité, et en effet le choix des images et leur montage et remarquable , mais par contre sur l'aspect historique et politique, il y a des omissions plutôt gênante au début du premier épisode.A aucun moment, la complicité de la Pologne et la Hongrie dans l'annexion de la Tchécoslovaquie par l'Allemagne Nazi, n'est évoquer.Pas plus que l'occupation de la région de Teschen, par les troupes polonaise et celle de la Ruthénie par les troupes Hongroise, 1938.<br /> Même si le but premier de "Apocalypse" n'est pas de raconter la grande Histoire de ce conflit, il n'en reste pas moins que ces faits avérer, auraient dut y figurer!<br /> Surtout que l'émission évoque, en détaille, le pacte Germano-Soviètique et l'invasion de la Pologne par l'URSS.Tout mes salutationFrédéric Gaugenot.<br /> <br />  
Répondre