Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné trash sur Arte

 

 

 

 

Prélude à une case "cinéma trash" en vigueur dès la semaine prochaine, Arte propose cette nuit une Théma consacrée à ces "chefs d'oeuvre du mauvais goût".

A 23h45, diffusion du documentaire "MIdnight movies" (2005). Un film sur les "séries Z".

Entre 1970 et 1977, principalement aux États-Unis, des films d’un genre radicalement nouveau, à très petit budget, destinés à un cercle limité d’amateurs et sans objectif véritablement lucratif, viennent bouleverser l’esthétique cinématographique. Histoire horrifique de la “série Z”. Par ordre chronologique, on doit citer "El Topo" d’Alejandro Jodorowsky, "La nuit des morts vivants" de George A. Romero (diffusé ce soir), "Tout, tout de suite" de Perry Henzell, avec Jimmy Cliff, "Pink flamingos" de John Waters, "The rocky horror picture show" de Jim Sharman, ou "Eraserhead" de David Lynch. Aujourd’hui cultes, ils choquent alors nombre de spectateurs. Mais la jeunesse en pleine révolte s’approprie ce nouveau genre aux antipodes des films à succès du box-office pour faire du cinéma de “série Z” une référence culturelle, voire identitaire, majeure. Les petites salles de cinéma projettent ces films à la séance de minuit, qui réunit une communauté underground de cinéphiles éclairés désireux de découvrir de nouvelles productions en marge du courant hollywoodien. Les midnight movies des années 70 ont ouvert la voie au cinéma indépendant américain et influencé la culture pop et la société postmoderne, avec leur célébration de l’étrange, du kitsch, du grotesque et de la sexualité débridée. Aux sources de ces six films fondateurs, grâce à de nombreux extraits et à des entretiens avec des réalisateurs, ce documentaire analyse l’émergence de la culture trash, lorsque les chefs de file du mouvement poursuivaient un seul et unique but : se défaire des conventions sociales pour inventer une nouvelle forme d’expression libérée des contraintes morales et plastiques. Producteurs, acteurs, exploitants de salles de cinéma ou spectateurs enrichissent de leurs témoignages cette histoire des “films de minuit”, qui fut le tournant cinématographique des années 70.


 

A 1h10, diffusion du classique de George A Romero, le film d'horreur "La nuit des morts-vivants". Film de 1968 en VOST.

Arte inaugure une case "cinéma trash" le 11 janvier. Puis ensuite chaque jeudi, après minuit. Le plein d'hémoglobine et d'érotisme kitsch...

Sont prévus, sous réserves de modifications :

11/01 - La maison de l'exorcisme, de Mario Bava.

18/01 - Hanai Sachiko no Kareina Shogai.

25/01 - La fiancée de Dracula, de Jean Rollin.

01/02 - Motor psycho, de Russ Meyer...

08/02 - Alerte aux femmes abeilles.

15/02 - Singapore sling, de Nikos Nikolaidis.

22/02 - Jack l'éventreur, de Robert S. Baker.

01/03 - Hey happy, de Noam Gonick.

08/03 - O fantasma, de Joao Pedro Rodrigues.

15/03 - La chatte à deux têtes. De Jacques Nolot.

22/03 - Faster pussycat, kill, kill ! De Russ Meyer.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
T
Oui, merci d'en parler, j'aurais loupé ça tout à l'heure sinon :))))))
Répondre
V
Et MERCI tvnews pour parler régulièrement des programmes d'arte et du cable  :0004:
Répondre
R
plus ca va ,plus j'aime ARTE !
Répondre
G
Prometteur tout ça !
Répondre
B
2 Russ Meyer sur le hertzien, qui l'eut cru ?
Répondre
F
Quel festin :)) MERCI Arte :0004:
Répondre