Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 01/02 7h15

 

a-la-recherche-du-temps-perdu.jpg

 

Au printemps 2010, Nina Companeez a mis en scène A la recherche du temps perdu, une fiction de prestige en deux parties de 110 minutes, adaptée de l’œuvre de Marcel Proust. Produite pour France télévisions et Arte par CINÉ MAG BODARD, cette fiction a été tournée principalement à Paris et à Cabourg.

 

Diffusion ce mardi 1 et mercredi 2 février sur France 2 à 20h35.

 

Avec : Dominique Blanc (Madame Verdurin), Didier Sandre (Le Baron de Charlus), Valentine Varela (La Duchesse de Guermantes), Eric Ruf (Charles Swann), Bernard Farcy (Le Duc de Guermantes), Jean-Claude Drouot (Elstir), Catherine Samy (la grand-mère), Dominique Valadier (la mère) et Caroline Tillette incarneront les personnages de cette adaptation, racontée à la première personne par « le narrateur », interprété par Micha Lescot.

 

Nous sommes en 1900 et le narrateur a 20 ans. (Certains moments significatifs de son enfance sont ensuite évoqués au cours du film). Fils unique, le narrateur a grandi dans une famille française de la bourgeoisie aisée et cultivée, entouré de l’amour protecteur et sans limite de sa mère et de sa grand-mère. Il est d’une sensibilité exacerbée. Insomniaque, nerveux et asthmatique, il souffre depuis l’enfance de crises nerveuses et de suffocations. Il est enfin arrivé à l’indifférence à l’égard de Gilberte Swann qui a été le grand amour de son adolescence et son premier grand chagrin puisqu’elle l’a rejeté. Consolé, plein de désirs et de rêves d’amour, il part en train pour Balbec (Cabourg) avec sa grand-mère respirer l’air de la mer qui doit le fortifier ... 20 ans plus tard, après la guerre de 14-18, le narrateur a 40 ans et il est de plus en plus malade. C’est seulement alors qu’il comprend que tous les matériaux de l’œuvre littéraire qu’il va enfin entreprendre, c’est sa vie passée. Et c’est quand le film s’achève, qu’il va commencer à écrire A la recherche du temps perdu.

 

Crédit photo © Jacques Morell - France 2.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Gilda 01/02/2011 08:21



Je regarderai car un peu de fiction à l'ancienne, pouquoi pas ? Aucune chaîne n'en propose et il est normal qu'une chaîne publique en offre un peu même si ce genre de projet est désormais terminé
avec la nouvelle direction.



charles 11/01/2011 18:18



sans moi, je n'ai jamais été capablle de terminer un roman de Proust _ qui n'en demeure pas moins un des tous premiers écrivains français _ , mème le premier opus de La Recherche, Du côté de
chez Swan m'est tombé des mains ...



oy 11/01/2011 17:22



Hé ben, entre ça 2 soirs et le rugby avec Galles-Angleterre, France 2 ne va pas péter l'Audimat cette semaine là !



ant92 11/01/2011 16:03



C'est la fiction qui est censée rajeunir la chaîne ?


Il faudrait peut-être commencer à sortir de la fiction à papa en costumes et chercher du côté des nouvelles écritures, et des sujets & héros actuels... non ?