Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 14/09 10h10

 

Affiche-Des-hommes-et-des-Dieux.jpg

 

Remarqué lors du dernier festival de Cannes, le film Des hommes et des Dieux, de Xavier Beauvois, est dans les salles depuis mercredi. Et visiblement critiques positives et bon bouche à oreille peuvent permettre au film français d'être un des succès surprise de l'année.

 

Avec un nombre de salles limité - à peine plus de 250 contre par exemple encore entre 450 et 550 pour Salt, Expendables, Inception - le résultat des cinq premiers jours d'exploitation est excellent : plus de 362.000 tickets vendus selon le Parisien qui indique qu'en conséquence, le distributeur a prévu 162 copies supplémentaires dès demain.

 

En première semaine d'exploitation, Des hommes et des Dieux, porté notamment par les interprétations de Lambert Wilson et Michaël Londasle (César en vue) pourrait approcher les 450.000 spectateurs et sera très largement en tête du box-office devant Salt.

 

Synopsis (source Allocine) : Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L'armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Fab. 14/09/2010 10:24



Je crois que je vais me laisser tenter ce week-end. Je n'ai lu que des belles choses sur ce film.



Vivien 14/09/2010 10:22



Et pendant ce temps, la Palme soporifique culmine à 75.000 spectateurs en deux semaines.



laurent 14/09/2010 10:17



A première vue, le fait de s’interesser pendant 2 heures à la vie de Moines est
un exploit. Tenir le spectateur devant l’écran aussi. Et c’est le pari qu’a tenté Xavier Beauvois… pari totalement réussi. Quand j’ai découvert ce film à Cannes ce qui m’a d’abord surpris, c’est
la façon dont ce film lent est un choc pour le spectateur. Tout est en fait trés bien maitrisé. Aussi bien la mise en scène des acteurs brillants qui nous font oublier qu’ils sont en train de
jouer des personnages, la qualité de l’image est saisissante et la technique l’est tout autant… Nottament à propos de cette scène sur fond de Lac des Cygnes, qui est déjà devenu culte. Bref je
n’aurai jamais pensé que ce film puisse m’apporter tant d’émotions. Quelle rage qu’il n’ai pas eu la palme d’or… elle était 100 fois méritée ! Mais je me rattraperai sans nul doute lors de mon
vote aux César (même si la compétition avec "Les petits mouchoirs", le prochain film de Canet, risque d'être rude)