Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Critiques du film CINEMAN, de Yann Moix (Dubosc)...Mauvaises.








La presse est peu élogieuse -euphémisme - ce mercredi concernant la comédie Cinéman, réalisée par Yann Moix, et mettant en vedette Franck Dubosc.


Le Monde
: "A éviter !"

"l'échec est flagrant. Le projet était ambitieux : un professeur de mathématiques de Montreuil-sous-Bois voyage, de film en film, dans le pays du cinéma, pour sauver une jeune héroïne en danger dont il est tombé amoureux. Que de rêve, de poésie, d'humour promis par cette traversée du miroir digne de Lewis Caroll ! Il n'en est rien (...).

Un scénario paresseux, des dialogues indigents, des acteurs réduits à des caricatures achèvent de ruiner ce canevas répétitif. Dépourvu de liant et de dramaturgie, Cinéman ressemble à un catalogue aléatoire de chefs-d'oeuvre collés les uns aux autres, dans lesquels un acteur comique réputé pour ses rôles de beauf se glisse dans les habits du héros à seule fin d'y proférer des "Bienvenue à la fête du slip !" ou "Silence les moule-bites !". C'est irritant, et assez méprisant pour le cinéma. On est très loin de la finesse de touche d'un Woody Allen (Zelig, La Rose pourpre du Caire). Même le canonnier Mel Brooks aimait les films qu'il broyait dans sa moulinette comique. L'échec de Cinéman est un vrai mystère tant on a du mal à comprendre comment, à partir d'une idée aussi séduisante, on peut aboutir à un aussi médiocre résultat."



Le JDD.


Danielle Attali dans le Journal du dimanche ironise sur la clairvoyance de Benoît Poelvoorde qui avait refusé le projet, trouvant le scénario mal fichu. L'idée de départ ? Bonne. Mais Danielle Attali reproche la direction d'acteurs et le scénario. "Dubosc se déploie en roue libre, frétillant d'amour de soi dans chaque plan, incapable d'apporter à son jeu ce second degré qui déclenche l'humour et non le ridicule".

Selon cette critique, Cinema se résume à plus à un catalogue de saynètes cousues ensemble aux aiguilles à tricoter qu'à un hommage au cinéma. "Prétentieux et insupportable, cet OVNI n'a visiblement fait plaisir qu'à une personne, son réalisateur". Le JDD n'accorde même pas une étoile à cette comédie.


Le Parisien.

2 étoiles sur 4. "C’est parfois très drôle, parfois tout à fait raté,mais ça ne manque pas de panache. Bravo à Dubosc, qui met la pédale douce quand il le faut ; chapeau à Galabru, qui s’offre, après « les Ch’tis », une autre séquence d’anthologie, et tant pis pour le reste, la faiblesse du personnage féminin, les baisses de régime ou les problèmes de doublage. C’est aussi parce qu’il semble un peu patraque que ce film curieux suscite une certaine tendresse."


Télérama : "un cauchemar".

"Avec cet hommage à la magie du cinéma, Yann Moix a commis le pire des navets : un héros inutilement ringard, un scénario bâclé, des acteurs en roue libre et un montage au petit bonheur la chance. On se demande même, à certains moments, si le film n'a pas été post-synchronisé, tant les comédiens parlent à côté. Yann Moix s'en fout, il ose tout : quand son « héros » enfile le slip de Tarzan (au secours !), il balance un plan de lion dans la savane. La jungle ou la savane, c'est pareil, les spectateurs n'y verront que du feu. Sacrilège absolu : Dubosc rejouant une scène de L'Aurore de Murnau. Pourquoi pas Bigard en Citizen Kane, tant qu'on y est ?"


Nice matin : "Cinémoche!"

Une seule étoile sur 5..."Cinéman illustre un nouveau travers de la comédie française conçue, semble-t-il, pour le seul et unique plaisir de ses auteurs (...)"

"C'est un peu le degré zéro de la cinéphilie, mais l'intention (louable) était de faire un "film populaire sur le cinéma populaire". Le problème, c'est qu'encore une fois, on a oublié d'écrire un scénario et des dialogues qui rendent la chose un tant soi peu amusante ou interessante pour le spectateur".

"A l'écran, ce n'est presque jamais drôle, toujours très laid et finalement pas très original (...) Cinéma est un ratage dont le tandem Moix - Dubosc risque d'avoir du mal à se relever
".


Télé 7 jours
.

"Une suite de saynètes artificielles et gentiment indigestes, où Dubosc cabotine plus que de raison. L'hommage attendu au 7ème art fait pschittt." (Un seul "7" sur 4 décerné)


Télé star.

"Dubosc semble condamné à cabotiner pour compenser le manque d'i nspiration de l'ensemble". Un seul "T" sur trois décerné (moyen).


Télé 2 semaines.

"Dubosc en roue libre. Pour les amateurs..."



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
N
<br /> Pour Jeunet, j'en ai lu quelques unes : rien d'ultra négatif, mais rien d'extraordinaire non plus.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> ca donne quoi les critiques pour le dernier jeunet...micmac a tire larigot ?<br /> <br /> c marrant mais cineman des les premiers extraits on voyait que ct pas le film de l'année entre le spitch et le résultat il n'y avait rien a voir...c'est con car une promo ca doit couter chere le<br /> distributeur aurait pu arreter les frais avant<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Quelle cata au vu des critiques ! <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> C'est bien le problème du cinéma français. Les réalisateurs se contentent de mettre un comique connu dans les comedies, sans lire le scénario. Et on se retrouve avec des films nuls qui peuvent<br /> dépasser les 2 millions, avant que le spectateur se rend compte que c'est naze.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Si ce film se plante au box office, ce ne sera pourtant pas faute de promo.<br /> <br /> <br />
Répondre