Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Document inédit : En France, à l'heure allemande (Regards croisés sur l'Occupation).

 

EnFrancealheureallem_preview.jpg

 

TVNEWS tele

L’occupation et la libération de la France, de 1940 à 1944, vues à travers les films et les clichés amateurs de Français et d’Allemands, témoins de ces années de guerre. A découvrir ce mardi en première partie de soirée sur Arte.

 

Documentaire de Serge de Sampigny (France, 2012, 2x53mn).

 

Première partie. Le temps des vainqueurs.

Suite à la victoire des troupes allemandes, une partie de la population française découvre un occupant moins féroce qu’elle ne l’imaginait. Les troupes de la Wehrmacht, soulagées par la fin de la bataille de France, profitent de la douceur de vivre française comme s’ils étaient en vacances. Séduits ou dans le besoin, de nombreux Français acceptent le contact avec l’ennemi. Mais tout le monde n’est pas dupe de cette “occupation douce”. Certains Français réalisent que les nazis avancent masqués, pour mieux piller les ressources du pays et se livrer aux premières rafles de juifs.

 

Seconde partie. Le fossé se creuse.

Printemps 1943. Le pouvoir de séduction de l’armée allemande n’est plus qu’un lointain souvenir. L’occupation s’éternisant, les tensions se font plus vives. Les réquisitions de l’armée allemande et la répression sanglante de toute forme de contestation indignent de plus en plus de Français. La résistance commence à s’organiser et un nombre croissant d’hommes prennent le maquis. Le clivage de la population s’accentue entre miliciens partisans du régime de Vichy et résistants. La retraite allemande et la Libération vont faire éclater au grand jour les rancoeurs accumulées depuis le début du conflit.

 

Crédit photo © Collection Rudolf Bölts

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C

http://www.youtube.com/watch?v=oG4ndbhOkpI




http://www.dailymotion.com/video/xux62w_the-partisan-leonard-cohen-et-noir-desir_music#.UL6PPmezmLI
Répondre
C

Hum ... " Occupation  douce ", il faut voir ce qu'on met derrière les mots : nombreuses exécutions d'hommes et de femmes pour " non-respect " de l'Armée allemande suivant la formule
consacrée, ainsi, un simple bras d'honneur et c'était le peloton, ivre ou pas sur le moment ...


Ok, la France n'était la malheureuse Pologne des années d'occupation nazie, mais la chappe de plomb était bien réelle et les exactions militaires _ je ne parle même du système policiers SS avec
la Gestapo et le SD ou l'immonde Milice collaborationniste  _ était terribles : la légende du " brave soldat allemand " a vècu, la Wehrmacht ( ses trois composante, la Heer ou Armée de
Terre, la Kriegsmarine ou Marine de Guerre et la Luftwaffe ou Armée de l'Air ) a largement collaboré aux crimes du III° Reich, pour s'en convaincre : Wolfram Wette, " Les crimes de la
Wehrmacht "


 


ttp://www.histobiblio.com/Les-crimes-de-la-Wehrmacht.html


 


 
Répondre