Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 20/12/2013 15H

FacadeFrancetelevisi_preview.jpg

 

Le Conseil d’Administration de France Télévisions, réuni le 20 décembre 2013 sous la présidence de Rémy Pflimlin, a adopté le budget prévisionnel 2014, est-il communiqué. "Malgré des prévisions de recettes publicitaires en retrait, le budget 2014 s’inscrit dans le respect des équilibres et des engagements inscrits à l’avenant au contrat d’objectifs et de moyens de France Télévisions signé le 22 novembre dernier".

 

1) Un contexte économique fortement contraint et des ressources publicitaires en baisse

Pour 2013, le chiffre d'affaires publicitaires de France Télévisions devrait atteindre 325 millions d'euros. Une performance supérieure aux prévisions de septembre (316 M€) mais toutefois en retrait par rapport à l’objectif de 340 millions d'euros inscrits dans le budget prévisionnel. Prenant en compte cette conjoncture générale incertaine et les handicaps concurrentiels spécifiques à l’offre de France Télévisions, les ressources publicitaires du groupe sont estimées à 320 M€ pour l’année 2014, soit 25 M€ de moins que dans le plan d’affaires de l’avenant au COM (345 M€).

Les ressources publiques s’élèvent, quant à elles, à 2493 M€, quasiment en ligne avec l’avenant au contrat d’objectifs et de moyens.

 

2) Des économies sur les coûts de structures (hors programmes) qui permettent de préserver les programmes

La baisse des ressources publicitaires est compensée par un effort supplémentaire porté sur les charges hors programmes dans tous les domaines d’activité de l’entreprise. Le plan d’économies sans précédent engagé depuis 2012 se poursuivra, permettant de réduire de 5% les dépenses hors programmes par rapport à 2013, et de 3,2% (- 15 M€) par rapport à l’avenant au COM récemment signé, et ce en dépit de la montée en charge du poids des investissements de modernisation conduits ces dernières années.

A titre d’illustration, les dépenses de communication, frais de mission et recours à l’intérim, auront baissé de 14 % entre 2012 et 2014 soit plus de 10 M€.

 

3) L’ambition éditoriale de France Télévisions et la priorité pour le numérique réaffirmées

Dans une année marquée par les Jeux Olympiques et Paralympiques de Sochi, ainsi que par les élections municipales et européennes, les moyens alloués aux programmes sont quasi en stabilité par rapport à 2013 (- 0,3%) et en ligne avec l’avenant au COM, à 2 084 M€. Ils permettront de couvrir un nombre important d’événements d’antenne exceptionnels liés notamment aux commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et des 70 ans du Débarquement et de la Libération. Ils assureront par ailleurs le renouvellement de l’offre de France 4, conformément aux orientations récemment convenues avec l’Etat.

 

4) Un niveau d’effectifs de 10 138 équivalents temps plein en 2014, contre 10 316 en 2013 et 10 490 en 2012

 

5) Un résultat 2014 en ligne avec le contrat d’objectifs et de moyens

 

Crédit photo © Nathalie Guyon.

Commenter cet article