Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 21/02 16h45

 

DavidPUJADASDESPAROL_preview.jpg

 

TVNEWS tele

Soirée spéciale le dimanche 11 mars 2012 sur France 2 avec la programmation en première partie de soirée des deux parties du documen inédit "La Guerre d'Algérie, la déchirure", suivies à 22h45 d'un débat animé par David Pujadas. A l'occasion des 50 ans des accords d'Evain.

 

A propos du documentaire : D'après Gabriel Le Bomin et Benjamin Stora. Réalisé par Gabriel Le Bomin. Produit par Nilaya Productions et INA. Narration de Kad Mérad.

 

Episode 1 : 1954 - 1958

Le 1er novembre 1954, un groupe d'hommes se réclamant d'une organisation inconnue, le FLN, lance une opération coordonnée contre la présence française en Algérie. Pierre Mendès France, président du Conseil, et François Mitterrand, ministre de l'Intérieur, décident d'envoyer des renforts de police. Mais l'époque est à la décolonisation. En avril 1955, le FLN est représenté à la conférence de Bandoeng, en Indonésie, qui donne naissance au "Tiers-Monde". En août 1955, la guerre devient effective avec l'entrée en scène de masses paysannes dans le Constantinois qui massacrent des Européens. La répression fera plusieurs milliers de victimes musulmanes. Présentée pour la première fois à l'ONU en septembre 1955, la question algérienne s'internationalise. Promettant la paix, la gauche revient au pouvoir en janvier 1956, avec Guy Mollet. Mais en mars, un vote des "pouvoirs spéciaux" décide l'envoi des jeunes soldats du contingent. Au FLN, les ralliements se succèdent, en particulier du modéré Ferhat Abbas. Durant l'été 1956, les nationalistes tiennent un congrès en Algérie, dans la vallée de Soummam en Kabylie, qui décide de porter la guerre dans les villes, notamment à Alger. En réponse, les parachutistes des officiers Massu et Bigeard investissent la ville début 1957. Si la "bataille d'Alger" s'achève en septembre 1957 par une victoire militaire, la crise morale et politique en France est très grande. Le nom du général de Gaulle commence à circuler en 1958.

 

Episode 2 : 1958 - 1962

Le 13 mai 1958 à Alger, des manifestants s'attaquent au siège du Gouvernement général. Des chefs de l'armée instaurent un comité de salut public et font appel à de Gaulle. Devenu chef du gouvernement, ce dernier prononce le fameux "Je vous ai compris" et engage une réforme constitutionnelle en septembre 1958. Il propose "la paix des braves" que le FLN rejette. Le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GPRA), proclamé en septembre 1958, est reconnu par de nombreux Etats. En 1959, de Gaulle, président de la République, lance une opération militaire de vaste envergure : le "Plan Challe". Des dizaines de milliers d'Algériens sont tués, des centaines de combattants se rendent , dont certains iront grossir les rangs des harkis. Malgré cette victoire militaire, la France reste isolée à l'ONU. Le 16 septmebre 1959, de Gaulle prononce pour la première fois le mot "autodétermination". Les Européens se soulèvent ("semaine des barricades" en janvier 1960) et l'armée tente un putsch en avril 1961 : de ces échecs naîtra l'OAS (Organisation Armée Secrète). Les négociations d'Evian se concluent par la promesse d'un référendum d'autodétermination en juillet 1962. Massacre de travailleurs algériens à Paris (17 octobre 1961), répression de militants anti-OAS au métro Charonne (8 février 1962) et de manifestants européens à Alger (26 mars), départ massif des pieds-noirs, enlèvement d'Européens, massacre de harkis : cette fin de guerre est terrible. Dans l'été 1962, des foules algériennes acclament l'indépendance de l'Algérie.

 

Crédit photo © Charlotte Schousboe - France télévisions.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

 

Commenter cet article