Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 26/08 13h30

affiche.jpg

 

Le 11 octobre 1963, le décès de Jean Cocteau était annoncé. Un demi-siècle plus tard, plusieurs hommages au poète et cinéaste auront lieu.

 

A voir en octobre, une soirée spéciale sur la chaîne ARTE : La Belle et la Bête (1946) avec Jean Marais, suivi du documentaire Cocteau-Marais, un couple mythique, d’Yves Riou et Philippe Pouchain (56mn – Coproduction : ARTE , Cinétévé).

Commenter cet article

charles 26/08/2013 15:03


En attendant, je vous conseulle  Jean Marais le bien aimé de Carole Weisweiller et Patrick Renaudot :


http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/171/9782876233171_1_75.jpg


 


Jean Marais : homme, artiste ou héros, celui que l’on surnomma « le
Bien-Aimé » charma au sens magique du terme des générations d’hommes et de femmes.
Jean Cocteau dira de lui : « Cette adhésion de Marais à mon style est si puissante qu’il relève du singulier pouvoir des feuilles qui savent prendre forme d’insectes. » De leur rencontre naîtra
une alliance du génie et de la beauté, mais aussi et surtout une communion d’âmes.
Épousant pleinement son époque, Jean Marais ne redoute rien ni personne : il vit en marge des conventions sexuelles et rosse un critique collaborationniste pendant la guerre. Après avoir été
l’interprète
au théâtre et au cinéma de héros classiques ("L’Éternel Retour", "Orphée", "L’Aigle à deux têtes"), il n’hésite pas à opérer un tournant de carrière avec les films de cape et d’épée, dans
lesquels il excellera : "Ruy Blas", "Le Bossu", "Le Capitan" feront de lui une immense vedette populaire. Devenu un monstre sacré, il restera pourtant toujours l’incarnation de l’ange découvert
par Cocteau.
Grâce à la série d’entretiens que Carole Weisweiller eut avec Jean Marais en 1995, grâce au trésor des lettres qu’il écrivit quotidiennement à son ami Robert Labadie au cours des dernières années
de sa vie, ce livre le fait revivre dans toute sa vérité.


http:// images.gibertjoseph.com/ media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/531/9782268043531_1_75.jpg