Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Indifférence totale du public pour Un monde six jeunes.

 

UN_MONDE_SIX_JEUNES_preview.jpg

 

France 2 diffusait hier mardi 4 octobre à 20h35 ce qui ne restera sans nul doute qu'une seule émission, Un monde six jeunes. Nouveauté avec Bruce Toussaint. Le résultat d'audience est catastrophique. Une des pires audiences en première partie de soirée pour le diffuseur : à peine 1.1 million de téléspectateurs... Tous les détails des audiences sur le très complet tableau quotidien de Pure Médias (Ozap).

 

A noter qu'à cette heure, vous n'avez pas la possibilité de revoir -...ou plutôt découvrir...- Un monde six jeunes en replay : absente de Pluzz.fr, le site de France télévisions qui permet de revoir gratuitement de nombreuses émissions. 

 

Six jeunes d’horizons divers, qui n’ont en commun que la curiosité et le goût de l’autre, prennent en main cette émission. Avec leur regard décalé, ils auscultent pour nous le bouillonnement du monde, en partant avec des journalistes professionnels à la rencontre de jeunes révoltés (Libye), indignés (Espagne), engagés (Norvège), idéalistes (Maroc) ou vivant dans la violence (Colombie). En France, dans un road trip documentaire de plusieurs jours, ils croisent des alters, des politiques et ou de grandes consciences morales. Les soubresauts du monde vus par l’œil pétillant de ceux que l’on appelle souvent les enfants de la crise.

 

Les 6 jeunes (Embauchés en tant que journalistes stagiaires, aucun des ces six jeunes, d’horizons et de milieux sociaux très différents, n’a pour ambition de devenir journaliste) :

 

> Rohan, 21 ans, étudiant en médecine (Marseille) se rend en Lybie ;

> Cissé, 22 ans, sans emploi (Montigny-le-Bretonneux) se rend en Norvège ;

> Romain, 22 ans, vendeur à temps partiel (Amiens) se rend en Colombie ;

> Diane, 22 ans, étudiante marketing web (Lyon) se rend en Espagne ;

> Anaïs, 24 ans, maraîchère bio (Plaissans) se rend au Maroc ;

> Gabriel, 22 ans, étudiant à Sciences Po (Paris) part à a rencontre des alters lors du G7 Finances qui se tient à Marseille.

 

Extraits, en Lybie et à Marseille :

 

 

 

 

Mise à jour du 30/09, extrait en Colombie et bande-annonce :

 

 

 

Les journalistes professionnels :

> Grégoire Deniau, reporter de guerre, prix Albert-Londres, prix Bayeux des Correspondants de guerre, ancien directeur de la rédaction de France 24 (Libye) ;

> Bertrand Coq, ancien grand reporter à France 2, prix Albert-Londres, prix Bayeux, ancien correspondant en Amérique du Sud (Medellin) ;

> Bertrand Aguirre, grand reporter, ancien correspondant à Jérusalem et à Washington, aujourd'hui correspondant à Madrid (Indignados espagnols) ;

> Amélie Amilhau, correspondante pour France 24 à Casablanca (Maroc) ;

> Baya Bellanger, reporter (Norvège).

 

Anaïs, 24 ans, maraîchère bio dans l’Hérault ira à la rencontre de la jeunesse marocaine avec Amélie Amilhau, correspondante sur France 4 à Casablanca. "Je suis impatiente de partir au Maroc, pays que je ne connais pas, et motivée pour y exprimer les opinions de mon entourage. J’ai très envie d’échanger avec des jeunes d’horizons différents. Je le fais aussi pour m’éloigner de mon environnement et découvrir autre chose. Aujourd’hui il est temps de donner la parole aux jeunes afin de réveiller leur conscience politique. Mon but n’est pas de devenir journaliste mais d’émettre mon point de vue."

 

Rohan, 21 ans, étudiant en médecine à Marseille s’est rendu en Lybie avec Grégoire Deniau, reporter de guerre, prix Albert-Londres, prix Bayeux des Correspondants de guerre, ancien directeur de la rédaction de France 24. "On m’a repéré via mon profil Facebook où il y a beaucoup de vidéos que je réalise. Ce qui m’a plu c’est le concept novateur de l’émission, la dimension du voyage et l’aspect journalistique. La Libye m’a intéressé en raison de mon histoire familiale, en partie syrienne. Sur place, il a fallu que je gère mes émotions car il y avait souvent des situations tendues. En participant à ce projet, je voulais toucher les gens de ma génération et en particulier les jeunes Français ayant comme moi une double culture. J’espère éveiller certaines consciences chez ces jeunes pour qu’ils se rendent compte de la chance qu’ils ont de vivre en France."

 

Diane, 22 ans, étudiante en markéting web à Lyon, s’est rendue à Madrid à la rencontre des Indignados espagnols avec Bertrand Aguirre, grand reporter, ancien correspondant à Jérusalem et à Washington, aujourd’hui correspondant à Madrid. "Ce projet a été l’opportunité de vivre une expérience humaine et d’être en immersion parmi les « indignés » de Madrid. Je n’avais pas lu le livre de Stéphane Hessel, mais pouvoir le rencontrer a été comme un déclencheur. Je me souviendrai toujours de ses mots : 'Il ne faut pas se décourager et parler plus fort.' J’ai été touchée par un jeune 'indigné' qui disait : 'Soit je continue d’avancer, soit je me suicide.' Mais cette aventure, ces rencontres, et surtout le partage avec les autres font que ça a été une expérience incroyable."

 

Cissé, 22 ans, chanteuse, sans emploi, s’est rendue en Norvège avec Baya Bellanger (reporter). "Je souhaitais par cette expérience afficher mon point de vue. J’espère que les téléspectateurs vont ressentir ce que j’ai vécu. Ma rencontre avec Stéphane Hessel m’a bouleversée et aujourd’hui j’ai très envie de m’engager."

 

Romain, 22 ans, vendeur et prof de judo, s’est rendu en Colombie avec Bertrand Coq, ancien grand reporter à France 2, pris Albert-Londres, prix Bayeux, ancien correspondant en Amérique du Sud. "J’ai essayé d’instaurer un climat de confiance avec les gars que je rencontrais. Je leur disais que j’étais un peu comme eux, à une autre échelle, que je venais aussi d’un quartier. La première question qu’ils me posaient c’était : 'T’as déjà tué ?’ Mais malgré les différences, sans parler un mot d’espagnol, j’ai sympathisé. C’était une très belle expérience de vie."

 

Gabriel, 22 ans, étudiant à Sciences Po et en master de droit économique, part à la rencontre des Alters lors du G7 finances qui se tient à Marseille (les 10/11 septembre). "J’ai lu un article sur l’émission en préparation et je me suis présenté spontanément. Je trouve le concept génial. Même si mon voyage est un peu moins exotique que celui des autres… Je suis ravi de rencontrer les Alters car j’ai le sentiment que j’aurai avec eux un débat, une discussion sur le fond. Surtout parce que je ne suis pas toujours d’accord avec eux !"

 

Crédit photo © François Lefebvre - France télévisions.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
E
<br /> <br /> Je rejoins totalement le commentaire de Blagman...<br /> <br /> <br /> Sinon pour Seb, moi j'ai 29 ans et je pense pas du tout à ma retraite, comme beaucoup de personnes de la génération Y (lire n'importe quel article à ce sujet) et avec mes amis on parle jamais de<br /> ça, pourtant techniquement je suis plus vieille que ces jeunes et donc plus proche de la retraite! ^^<br /> <br /> <br /> Faut avoir à pas extrapoler à partir d'une personne.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Pour ma part j'ai trouvé cet émission pas mal du tout.<br /> <br /> <br /> Ps : Cissé était il y'a plusieurs années dans le pensionnat de Chavagnes sur M6 <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Bon, la concurrence était rude. L'idée était originale mais la réalisation un peu chaotique. Dommage que cela n'a tout de même pas attiré plus de public.<br /> <br /> <br /> Cela dit, une petite réflexion pero : le producteur est, il me semble, Renaud le VanKkim qui est également conseiller personnel de Paolini de TF1. Bizarre, non ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Précision : ce n'est pas moi qui interprète les propos des jeunes au sujet de leur revendication. La retraite est clairement exposé par l'un d'entre eux dans le bus (je crois de mémoire que c'est<br /> celui qui est d'origine franco syrienne) comme étant leur préoccupation majeure. Et le même type a fait un reportage avec une équipe de France TV en Lybie... je rêve ! A force de trop vouloir<br /> (eux qui dénoncent le toujours plus sont pourtant en plein dedans) on finit pas tout perdre...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Normal ! Comment peut on mettre en parallèle des révolutionnaires français en herbe et ce qui s'est passé en Lybie (vu dans le reportage) ? Dans l'émission on voit clairement un des jeunes jouer<br /> avec son iphone et lorsque le bus éclate un pneu l'un des jeunes aide à changer la roue habillé avec un polo Fred Perry à 75 euros LOL... En Lybie, ils sont battus pour leur liberté, en Colombie<br /> (autre ex dans l'émission) ils se battent pour leur sécurité et pour manger à leur faim... Et nous en France, nos jeunes se battent pour... avoir une retraite ! Ils n'ont pas encore travaillé,<br /> ils ont 22 ans (moyenne de l'émission) et ils ne pensent qu'à une chose : la retraite ! Vraiment la France est une société d'assistés, aigris et surtout ingrats... Faire le parallèle entre des<br /> pseudos révolutionnaires boutonneux français et des gens qui souffrent vraiment dans leur pays d'un manque flagrant de liberté et d'espoir, je trouve cela affligeant limite indescent !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> J'ai envie de dire : Sans blague !<br /> <br /> <br /> Même si le concept peut paraitre intéressant, ce n'était pas le bon moment, ni le bon endroit : C'est plus une emission de samedi ou dimanche après-midi, voire même plus une émission pour F5. Ca<br /> m'a d'ailleurs fait penser au repor-terre, où des jeunes font le tour de l'europe pour découvrir et faire découvrir des initiatives pour la planète.<br /> <br /> <br /> Et c'était d'autant moins le bon moment que la concurence était bigrement rude : Expert, Housewifes et Mioumiou.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre