Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inédit, ce 30 janvier : Blum - Pétain, duel sous l'Occupation (Extrait).

Deuxième numéro de la collection Duels ce jeudi 30 janvier à 21h35 sur France 5. Consacré à Blum et Pétain.

 

Via France 5 : "Depuis 1936, deux conceptions de la France s’opposent et 1940 est le point d’orgue de l’un des plus grands duels politiques du siècle : Léon Blum, leader du Front populaire, contre Philippe Pétain, à la tête du gouvernement de Vichy. Après avoir voté contre les pleins pouvoirs du maréchal, Blum est arrêté, accusé d’être l’un des responsables de la défaite. Durant son procès, l’accusé devient pourtant l’accusateur et fait basculer l’opinion publique. Hitler ordonne la déportation de Blum à Buchenwald. Ironie de l’Histoire, à la Libération, Léon Blum, revenu de l’enfer, est témoin à charge lors du procès du maréchal pour haute trahison. Le verdict tombe : Pétain est emprisonné au fort du Portalet. Là où, jadis, il avait fait enfermer Blum…"

 

Extrait :

 

 

Auteurs - Réalisateurs Julia Bracher, Hugo Hayat.

Production Eclectic Presse.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
<br /> Intéressant parallèle effectivement même si Philippe Pétain, rusé, secret, dissimulateur, n'a jamais révèlé sa véritable nature avant ses fameux " Pleins Pouvoirs " ce qui ampute la démonstration<br /> de toute la première partie, celle de 36 ...<br /> <br /> <br /> Mais la comparaison est pertinente tout de même : la nature des deux personnages est diamétralement opposée, Blum est un volontariste, Pétain, un opportuniste ( ainsi de la Bataille de Verdun où<br /> il n'a fait que suivre les traces du Général de Castelnau, véritable organisateur de la défense de la ville et, donc, tiré les marrons d'un feu qu'un autre avait allumé ... ) , sinon, c'est le<br /> plus passif des huit Maqréchaux de 14, déjà défaitiste, son seul véritable titre de gloire, pour moi, lors de la Grande Guerre, est sa constatation, importante, que le Feu tue<br /> et, il faut bien l'avouer, à partir de cette déduction, de faire tout  pour ménager les hommes et limiter les boucheries du début du conflit ...<br /> <br /> <br /> Mais, à partir de l'Armistice, effectivement, Blum devient un symbole, haï des traitres dont Pétain est le chef de file, il est le symbole de la République face à l'Etat Français, fasciste et<br /> collaborationniste, criminel et génocideur, issu de la collaboration proclamée par un Pétain ivre de pouvoir et le socialiste, poursuivi par la haine du collabo, le paiera cher avant la Victoire<br /> finale ... <br />
Répondre