Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inédit : Un soupçon d'innocence, avec Pascale Arbillot.

 

UN_SOUPCON_D_INNOCEN_preview.jpg

 

Julie, 10 ans, vit avec sa mère, Marie, dans une grande maison isolée sur la côte méditerranéenne. Julie s'invente des amis dont elle dessine les aventures dans des mangas inquiétants. Quand un crime, bien réel, a lieu dans la maison, Julie s'accuse du meurtre et s'enferme dans le silence. Pénétrant dans le monde des mangas dessinés par sa fille, Marie mène alors sa propre enquête. Qui est le vrai coupable ? Et les amis de Julie sont-ils aussi imaginaires qu'elle le prétend ?

 

Ce téléfilm français inédit est à découvrir ce vendredi à 20h35 sur France 2. 

 

Réalisé par Olivier Péray. Scénario de Sylvie Granotier et Olivier Péray. Dessins de Nicolas Nemiri.

 

Avec : Pascale Arbillot (Marie), Mélusine Mayance (Julie), Carole Franck (Florence), Victoire Belezy (Farida), Lois-Do de Lencquesaing (Dominique Roussel), Paco Boublard (Tony), Adrien Naisse (Gildas) et Ilian Calaber (Igor).

 

Pascale Arbillot : "En lisant le scénario, j’ai découvert un très beau rôle de femme qui m’a tout de suite plu. Il s’agît d’un rôle particulier mais aussi très complet dans lequel j’ai vu beaucoup de choses. Pour cette raison, le genre du film n’est pas simple à définir. C’est un thriller mais c’est aussi un portrait de femme d’aujourd’hui, de femme libre, complété par le portrait d’une petite fille ou plutôt d’une pré-adolescente, en proie à son imaginaire(...).

Derrière ces deux visages, se dessinent les relations entre une mère et sa fille, des relations qui reposent essentiellement sur la confiance. Marie laisse une grande liberté à sa fille car elle ne veut pas faire peser sur celle-ci le deuil lié à la disparition accidentelle de son autre enfant, le frère de Julie. Elle veut la laisser tracer sa route, ne surtout pas se projeter en elle. Il y a beaucoup d’amour et de respect dans cette relation. Marie traite Julie comme une adulte. En lui laissant cette liberté, elle oublie peut-être que sa fille est une enfant. Et, croyant se libérer des conventions, elles s’enferment un peu dans cette vieille demeure. Mais on imagine qu’après le dénouement de l’histoire, elles vont se délivrer complètement du passé… Tout cela soulève bien sûr des questions sur l’éducation, la façon dont se construisent les êtres, le passage à l’adolescence puis à l’âge adulte, le rapport à l’autre, mais aussi des questions sur la confiance, la vérité... C’est un vrai film d’auteur".

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
A
<br /> <br /> vs pourer redifuser ce film je ler rater :/<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> J'ai prévu de regarder ce téléfilm, cela a l'air intéressant et puis toujours ravi de retrouver Pascale Arbillot ! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre