Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jusqu'à l'enfer, avec Bruno Solo. D'après Simenon.








France 2 diffuse le téléfilm inédit Jusqu'à l'enfer ce vendredi 4 décembre à 20h35. Réalisé par Denis Malleval. D'après Georges Simenon (La Mort de Belle). Scénario de Jacques Santamaria. 


Avec Bruno Solo (Simon Andrieu), Delphine Rollin (Christine Andrieu), Yvon Bach (le procureur Roche), Cécile Rebboah (Patricia Mollier), Jean-Louis Foulquier (le docteur Paul Jussieux), Jacques Spiesser (le capitaine Vallin), Didier Cauchy (le lieutenant Nogalès)...


Christine Andrieu est sortie pour la soirée. Simon Andrieu restera seul à la maison, comme souvent. Il n’aime pas sortir. Est-ce que cette vie étouffante, dans cette petite ville bourgeoise près d’Orléans lui pèse ? Sans doute. Mais Simon est secret. Il n’en dit rien. Professeur de mathématiques, il passe la soirée à corriger des copies tout en s’enivrant avec du whisky et en contemplant sa magnifique installation de trains électriques qui a envahi une bonne partie du sous-sol de la maison. C’est son antre, c’est là que Simon est bien. Belle Sherman, la soeur d’une amie anglaise de Christine, que le couple héberge, rentre tôt du cinéma. Elle dit bonsoir à Simon du haut de l’escalier. Pris par l’alcool et le bruit de son train miniature, il ne perçoit pas ce que Belle lui dit. Elle se retire dans sa chambre. Le lendemain, Belle est retrouvée morte, étranglée sur son lit. Ce qui gêne le plus Simon, c’est le regard de Christine et de son entourage. Le croit-on vraiment quand il dit qu’il a aperçu Belle en haut de l’escalier, qu’elle lui a simplement dit “bonne nuit”, et qu’il ne l’a pas revue de la soirée ?


Interrogé par Vincent Lecque, Bruno Solo dit ne être motivé que par une seule chose, lire des histoires qui le transportent. Si demain on lui propose une comédie qui le fait "vibrer", il retournera vers la comédie avec le même plaisir. "Mais, dans ce cas précis, j’avais déjà eu l’occasion d’apprécier le travail de Denis Malleval avec Les Innocents et les adaptations qu’il avait réalisées pour la série Chez Maupassant. Je connaissais également la plume de Jacques Santamaria. Il y a d’après moi de belles adaptations, malheureusement de moins bonnes aussi de l’œuvre de Simenon et j’ai la chance, grâce au travail de Denis et à l’adaptation de Jacques, d’avoir participé à une très belle adaptation de Simenon. J’avais déjà interprété des rôles dramatiques même si ce ne sont pas nécessairement ceux pour lesquels on me connaît le plus. Ce n’est pas une volonté de prendre un tournant dans ma carrière car à mon avis le tournant ce n’est pas vous qui le prenez, ce serait plutôt les autres qui vous le feraient prendre".


Crédit photo © France 2 / Christophe Russeil.



 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C

j'ai du partir avant la fin du téléfilmà peu près à la moitié : pourriez vous me  dire qui a tué la jeune anglaise ???
merci d'avance


Répondre
G

Très bien Jean CARMET n'aurait pas fait mieux


Répondre
B

Du Simenon = je regarde d'office :)


Répondre