Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 24/02/2013 7H15

NONeLUCIDe-AffaireOl_preview.jpg

 

La nouvelle collection de « Non élucidé » revient ce dimanche en 2ème partie de soirée sur l'affiare Olivier Arnaud.

 

Le 2 avril 2008, Olivier Arnaud, 30 ans est abattu froidement de deux balles de 9 mm tirés à bout portant. Le jeune homme venait de monter dans sa voiture. Il s’apprêtait à démarrer quand une moto s’est arrêtée à son niveau. Le conducteur, méconnaissable sous son casque, a ajusté son tir et tué sa victime. Ce meurtre qui ressemble à un contrat est pour les policiers particulièrement incompréhensible dans ce quartier bourgeois de Chamalières. La vie d’Olivier n’est pas une vie de gangster. Conseiller en recrutement, il vivait chez son meilleur ami, le temps de trouver un appartement pour sa femme et leur bébé. C’est un homme séduisant qui peut susciter des jalousies. Mais, à part ça, les policiers ne s’expliquent pas pourquoi quelqu’un aurait cherché à le tuer. Olivier cachait-il une partie de sa vie ? Avait-il des activités secrètes ? Les enquêteurs découvrent que huit ans auparavant, Olivier a été victime d’une agression en sortant de boîte de nuit. Après avoir reçu de nombreux coups de couteaux, le jeune homme avait passé plusieurs semaines dans le coma entre la vie et la mort. Ses trois agresseurs ont été condamnés à sept ans d’emprisonnement. Ils étaient sortis depuis un an lorsqu’ Olivier a été tué. Ont-ils payé quelqu’un pour se venger ? Olivier avait toujours dit qu’il craignait qu’à leur sortie, ils « lui fassent la peau ». Et si le tueur s’était trompé de cible ? Depuis quatre ans, le meurtre d’Olivier Arnaud reste non élucidé.

 

A propos du concept de Non élucidé :

 

"Chaque année, 1000 homicides sont commis en France. Dans 80 % des cas, l'auteur est appréhendé. Mais 200 meurtres restent non élucidés. Avec le temps, ces dossiers tombent peu à peu dans l'oubli, laissant les familles des victimes sans réponse à leur douleur. NON ÉLUCIDÉ se propose de revenir sur ces enquêtes criminelles restées dans l'impasse.

Chaque épisode raconte ainsi une affaire non résolue en revenant en détail sur toutes les zones d’ombre, en pointant toutes les questions restées sans réponse dans l’espoir de rouvrir des pistes abandonnées voire de soulever de nouvelles hypothèses. En réveillant ainsi les mémoires, l'émission invite d'éventuels témoins à prendre contact avec les services de police concernés. En étroite collaboration avec l'ensemble des protagonistes des affaires sélectionnées (services de police ou de gendarmerie, magistrats, avocats, parties civiles, etc.), NON ÉLUCIDÉ décrypte les différentes étapes de l’enquête criminelle permettant ainsi aux téléspectateurs de mettre leurs pas dans ceux des enquêteurs.

Les plateaux de l'émission, tournés sur les lieux mêmes des crimes, reposent sur un binôme : le présentateur, Arnaud Poivre d'Arvor et un professionnel de l'enquête criminelle, Jean-Marc Bloch, ancien patron du SRPJ de Versailles, qui apporte toute son expérience d’homme de terrain. Selon les besoins de l'affaire traitée, des spécialistes sont interrogés (médecins légistes, balisticiens, experts en ADN, psycho-criminologues, psychiatres…) pour éclairer tous les aspects de l'enquête. NON ÉLUCIDÉ traite ainsi de crimes non résolus avec la volonté de lutter contre l’oubli et l'espoir de permettre aux services d’enquête d’obtenir de nouveaux éléments grâce à un appel à témoin".

 

Crédit photo © Phare Ouest Productions

Commenter cet article