Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Affligeant : agression violente, filmée, de militants anti-corrida le week-end dernier.

 

Via le site de l'hebdomadaire Le Point, un article daté du 11 octobre. Il relate ce qui s'est passé aux arènes de Rodilhan le week-end dernier. Un déchaînement de violence de la part de types envers des militants - pacifistes - enchaînés au milieu de l'arène. Des femmes ont été lachement agressées comme le montre la vidéo ci-dessous. Le tout...sous les applaudissements de spectateurs...

 

Le site du Crac Europe, "Comité Radicalement Anti Corrida", à l'origine de la manifestaiton, relate les faits sur son site anticorrida.com : "Samedi 8 octobre à 15 h 50, les associations CRAC Europe pour la protection de l’enfance (France), Droits des animaux (France) et Animaux en Péril (Belgique) ont investi les arènes de Rodilhan, petit village à quelques kilomètres de Nîmes. L’agglomération nîmoise organisait la finale de « Graines de toreros ». Spectacle gratuit, payé par les contribuables, bien entendu. Spectacle au cours duquel six veaux devaient être torturés à mort, hurlant de douleur sous les coups d’épée d’apprentis tortionnaires. Notre objectif : empêcher la tenue de ce spectacle ignoble par une action pacifique d’occupation de l’arène.

À 15 h 50 donc, 30 militants ont déployé dans les gradins une quinzaine de banderoles pendant que 65 autres pacifistes allaient s’enchaîner sur le sable. C’est alors que le monde de la tauromachie a montré une fois de plus son vrai visage : celui de la haine, de la violence ; celui de la barbarie. Les 65 militants ont été tout simplement roués de coups : coups de pied et coups de poing à la tête et dans le dos. Bras, pieds et jambes tordus. Certains militants ont été traînés par les cheveux. Des spectateurs sont descendus dans l’arène pour participer à la curée. D’autres debout, le bras tendu, poing serré et pouce vers le bas, demandaient notre mise à mort. Cette sauvagerie, cette pluie de coups a duré près d’une demi-heure pour celles et ceux qui ont résisté le plus longtemps. Aucun militant n’a répliqué, aucun militant n’a insulté. Les consignes étaient claires et ont été respectées à la lettre. ".

 

Vous lirez des témoignages édifiants de militants sur cette page.

Extrait :

"Pendant que nos camarades aux banderoles se faisaient molester dans les gradins, sur la piste, enchaînés, impuissants, nous recevions tour-à-tour des coups de poings, de pieds, des gifles, des crachats... Face à moi une jeune fille s’est retrouvée violentée avec deux sadiques venus lui déchirer ses vêtements, arracher son soutien-gorge, tirer sur son pantalon, l’asperger d’eau comme nous tous, militante qui sous les coups, les gestes obscènes, est restée d’une dignité exemplaire. La pagaille générale a permis également aux aficionados de voler ou casser des portables, des caméras mais aussi de molester le cameraman de France 3 qui a très vite été éjecté hors des arènes. Nous sommes restés soudés pendant 20 minutes au cœur des arènes, 20 minutes d’une folie qu’aucune image ne pourra retranscrire car la haine, la véritable haine, nous arrivait comme une vague du public en même temps que les coups. Face à moi, dans les gradins, plusieurs spectateurs tenaient leur poing devant, pousse baissé, pour signifier aux autres que le sacrifice pouvait commencer.

Car le plus monstrueux peut-être est qu’il n’y avait aucune empathie, je n’ai entendu personne pour dénoncer ce qui était en train de se passer dans cette arène, non, que des encouragements et des appels au meurtre. Le vrai visage de ces gens étaient visibles alors, ceux là-même qui prétendent qu’il vaut mieux défendre les hommes que les animaux sont prêts à torturer et, si besoin, à tuer des êtres humains dès lors que ces derniers ne peuvent se défendre. Après 20 minutes quelques chaines ont été coupées, alors la violence a redoublé d’intensité, nous avons été trainés en groupe, certains écrasés sous d’autres, tirés par les bras, les jambes, par les cheveux comme je l’ai été, nos chaînes nous coupant la respiration. Mis à l’écart les coups sont arrivés de partout à la fois et les gendarmes ont assuré le strict minimum, enfin, il serait plus juste de dire qu’ils n’ont rien assuré du tout car ils n’étaient visiblement pas là pour nous protéger mais pour laisser faire."

 

La vidéo :

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
H
<br /> <br /> Je suis désolé d intervenir dans cette consternaion ambiante au sujet de la corrida, mais je trouve que tout cela manque sérieusement d'objectivié... <br /> <br /> <br /> Je ne suis pas partisan des corridas et je n'y vais jamais.. mais je crois que ceci n'est pas du fascisme ou du nazisme... et qui'il faudrait se poser des question  plus philosphiques que<br /> morales à ce sujet;.. Je vous renvoie à la lecture de G. Bataille que bon nombre semble ignorer... La corrida a une dimension profondément liée à l'angoisse humaine de la mort.. et je ne vois pas<br /> comment et pourquoi combattre cette culture au nom d'un pacifisme (le bien disant, le bien pensant politique d'aujourd'hui qui voudrait ,nous impoer une morale) plus politique qu'autre<br /> chose.. <br /> <br /> <br /> Je vois des gens qui envahissent violement un lieu de réunion culturel pour y imposer un point de vue qui est le leur... ce n'est pas pacifique, c'est violent d'imposer aux autre et d'interdire<br /> leur pratique... alors pas étonnant que la réactions soit violente, je ne vois pas ce qu'il y a de surprenant ou d'indigne..<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je trouve par contre très indique que ces militants anti corrida, ne s'insurgent pas contre l'abattage industriel des millions de boeufs qui sont massacrés, envoyés dans des lieux<br /> d'extermination, avec violence et stress...et que ces meme militants pacificiste, achètent, consomment, mangent de cette viande sans la moindre manifestation , sans la moindre compassion pour ces<br /> betes qui elles n'ont aucune chance de survie...<br /> <br /> <br /> La bonne conscience est plus facile quand c'est porteur par les médias et la politique...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Et dire que Frédéric Mitterrand laisse la corrida devenir un art !<br /> <br /> <br /> Depuis quand l'art engendre de telle violences humaines, j'ai jamais vu un art faire autant de mal aux animaux et aux être humains !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Hallucinant. Quand les gens se transforment en bêtes. Cette vidéo a-t-elle été montrée dans les JT nationaux ? Et pourquoi le maire de nimes, présent sur place, n'est pas intervenu au micro pour<br /> tenter de ramener les gens à la raison (je pense bien sûr plus particulièrement aux fanas de corrida) ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Il est bien connu que l'humain n'est rien qu'une bête sauvage. Quelle violence déployée par ces hommes et femmes parce qu'ils ont été dérangés dans leur petite boucherie collective.<br /> <br /> <br /> J'espère que cette vidéo a pu servir les personnes qui ont été lamentablement molestées. Dans quel monde vivons-nous, quelle image a été donnée à nos enfants en voyant ça ? Quelles ont été les<br /> suites judiciaires données à cette affaire ?<br /> <br /> <br /> Je déteste les coridas et je pense que ce genre de film prouve à quel point ces gens sont des sauvages. Je suis pour la tolérance mais pas pour la connerie.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Affligeant cette violence et les policiers qui laissent tout se faire, ils regarden c'est tout ! Non mais c'est quoi cette ville ! On voit vraiment l'agressivité des fans de corrida aussi violent<br /> avec un humain qu'avec une vache.<br /> Maude Kristen dénonce tout ceci<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> Rassurez moi ce village n'est pas en france quand meme ? Jaurais honte sinon....<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Ca me confirme encore une fois tout le "bien" que je pense sur les corridas et les pro-corridas ...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> A 8'43", en bas à gauche, on voit un cameraman se faire agresser.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> J'ai vu cette vidéo mercredi soir. J'espère que notamment le mec avec une chemise blanche et une casquette, très actif - jets d'eau, coups - sera poursuivi ! Mais quelle honte franchement. Je<br /> suis indifférent aux corridas, mais voir le traitement réservé à ces personnes est insupportable ! Glaçant tant de haine.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre