Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 11/10 6h49

 

affiche-hopper.jpg

 

L'exposition Edward Hopper au Grand Palais à Paris promet d'être un très gros succès public. Cet évènement a attiré hier, jour de "la Première", plus de 5.000 personnes. Un record historique pour le lieu selon Le Parisien. A voir jusque fin janvier.

 

Le Grand Palais présente ainsi l'expo :

"Au premier regard, les peintures d’Edward Hopper charment par leur apparente simplicité ainsi que par la parfaite illustration qu’elles semblent donner de l’Amérique. Cependant, au-delà d’une certaine objectivité, l’artiste conduit le spectateur plus loin : il interroge le mythe, les transformations sociales, le territoire, la ville moderne, la solitude… Influencé par le cinéma et la photographie, mais aussi par Vermeer et Degas, l’artiste américain fait, pour la première fois en France, l’objet d’une grande rétrospective. Conçue chronologiquement, l’exposition se compose de deux grandes parties : la première, consacrée aux années de formation, rapproche les oeuvres de Hopper de celles de ses contemporains et de celles, découvertes à Paris, qui ont pu l’inspirer. La seconde partie évoque l’art de la maturité, des premières peintures emblématiques de son style personnel à ses oeuvres ultimes".

 

Du 10 octobre 2012 au 28 janvier 2013.

Tous les jours sauf le mardi de 10 h à 20 h, nocturnes du mercredi au samedi jusqu’à 22 h.

Pendant les vacances scolaires (du 27 octobre au 10 novembre 2012 et du 22 décembre 2012 au 5 janvier 2013 inclus) tous les jours de 10 h à 22 h, y compris le mardi.

Fermeture le 25 décembre. Fermeture exceptionnelle à 20 h les 11 et 25 octobre 2012, à 18 h les 24 et 31 décembre. Tarif plein 12 €.

Tarif réduit 8 € (13-25 ans, familles nombreuses, demandeurs d’emplois).

Tarif Famille (2 adultes + 2 jeunes à partir de 13 ans) : 32 € soit une entrée jeune offerte.

Gratuit pour les moins de 13 ans, bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse Nombreuses visites guidées (14 et 20 euros).

 

Vidéo sur le vernissage :

 

Commenter cet article