Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 15/02/2014 12H

Symbole de New York et icône universelle, la statue de la Liberté est née à Paris dans l’esprit d’un sculpteur visionnaire : Auguste Bartholdi. Retour sur les vingt ans de péripéties qui ont abouti à son érection, dan sun docu-ficiton inédit diffusé en première partie de soirée ce samedi. Sur la chaîne ARTE..

 

LastatuedelaLiberten_preview.jpg

 

Avril 1865. Une poignée de républicains, ardents admirateurs de la démocratie américaine, se réunissent à Glatigny pour célébrer l’abolition de l’esclavage aux États-Unis et rendre hommage au président Lincoln, assassiné six jours auparavant. Un dîner lors duquel Édouard de Laboulaye, le politicien à l’origine de cette réunion discrète, évoque avec passion l’idée d’une statue colossale, symbole de liberté, comme cadeau de la France à l’Amérique. Un discours exalté qui subjugue un jeune sculpteur présent parmi les convives : Auguste Bartholdi. Le projet de la future statue de la Liberté est né.

 

Un chantier alors insensé auquel le statuaire natif de Colmar va consacrer vingt ans de sa vie, remuant ciel et terre de part et d’autre de l’Atlantique, pour permettre à sa Liberté éclairant le monde de dominer le port de New York le 28 octobre 1886.

 

Au fil des photos d’archives et des scènes de reconstitution, Mark Daniels retrace dans ce docu-fiction la genèse mouvementée de la plus célèbre statue du monde et revient sur la trajectoire hors du commun de son créateur. Brossant le portrait d’un sculpteur de génie également fin publicitaire, auteur notamment du monumental Lion de Belfort, le documentariste montre comment Bartholdi est parvenu à force d’obstination à imposer sa Liberté éclairant le monde aux décideurs français et américains. Le risque de censure de ce projet trop républicain pour les autorités du Second Empire, les réticences des industriels américains à financer cette entreprise, des contraintes techniques inédites... autant d’obstacles qu’il a surmontés en persuadant les hommes les plus illustres de son temps – Gustave Eiffel, Joseph Pulitzer – de se joindre à l’aventure.

 

 

Docu-fiction de Mark Daniels (France, 2013, 1h30mn).

Auteurs : Mark Daniels et Andrew Bampfield.

Coproduction : ARTE France, Telfrance, Musée d’Orsay.

 

Crédit photo © CNAM.

Commenter cet article