Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce soir : Le Crazy s'enflamme sur France 3...








Ce mercredi 30 décembre, France 3 vous emmène au Crazy Horse. Le cabaret le plus glamour de la capitale, ouvre en exclusivité ses portes aux caméras de Mireille Dumas à l'occasion de son nouveau spectacle mis en scène par le célèbre chorégraphe Philippe Decouflé, celui-là même qui nous avait éblouis avec les cérémonies des JO d'Albertville.


Du casting impitoyable jusqu'au stress de la "première", en passant par les répétitions, toutes les étapes de la création sont dévoilées... Tout comme la vie des danseuses, entre celle qui se marie, celle qui fête son départ ou celle qui conjugue sa vie de sportive de haut niveau avec ses performances artistiques sur scène.


Des numéros sensuels et éblouissants, un festival d'images qui revisitent les shows des années 60 et 70, et des rencontres avec les danseuses mythiques du Crazy qui font revivre brillamment l'histoire du nu au cabaret.


Ce documentaire est aussi l'occasion d'évoquer l'âge d'or du Crazy Horse avec Lova Moor, muse et dernière épouse d'Alain Bernardin, le fondateur du cabaret.


Le film s’articule particulièrement autour des deux plus jeunes danseuses recrutées par Philippe Decouflé, à savoir Alice Dufour, « Jad’or » de son nom de scène, championne de France de gymnastique rythmique 2008-2009, et Suzanne Meyer, « Liv me not », licenciée de lettres modernes à la Sorbonne, et de l’une des plus anciennes, Delphine Truchet, « Zula Zazou », qui prépare sa reconversion dans la chanson.




Selon la communication de France 3, on entre dans les coulisses du Crazy après une longue négociation avec la direction, en l’occurrence Andrée Deissenberg qui gère cette entreprise « à l’américaine ». "Les règles sont aussi drastiques pour les danseuses que pour ceux qui veulent pénétrer en coulisse. Même si tout a évolué au Crazy, l’équipe de tournage, comme au temps d'Alain Bernardin, se doit d’être exclusivement féminine dans les loges. Aucun homme n’y est accepté. D’ailleurs, même Philippe Decouflé et Ali Mahdavi n’y sont pas admis. Ce lieu appartient aux danseuses".


Crédit photos © Antoine Poupel - Agence Hilton McConnico.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
V


Décue puis pleine d'espoir : l'esprit sélectif de Bernardin va-t-il enfin revenir avec Découflé ? Bravo pour le recrutement des nouvelles VRAIES JOLIES
danseuses, de corps ET de visage !!! Ce cabaret promet "les plus belles femmes du monde", les danseuses se
doivent donc d'être "aussi belles de fesses que de face" ce qui était loin d'être le cas ces dernières années, exemple avec la plus ancienne
dans le reportage qui a un visage pour le moins atypique, très éloigné des canons de la beauté sensés faire rêver, j'avoue avoir été déçue en la découvrant, les lumières éteintes et les
accessoires enlevés : c'est ça une jolie fille?! soulagement elle semble faire partie du "dépoussiérage" du moment. une question reste pourquoi avoir mis en avant cette fille au
physique ingrat dans le reportage ? Elle connait Mireille ? ;-)Avec elle, le mythe du Crazy et des plus belles filles est tombé et je ne dois pas être la seule à le penser, en
revanche si son physique déçoit elle a un EGO SURDIMENSIONNE cela ne fait aucun doute ! 
Mais je suis rassurée la relève semble être plus prometteuse, les vraies jolies filles sont enfin de retour au Crazy avec Monsieur Découflé !!! Merci.



Répondre
J

ah le crazy....


Répondre
C

C'est inédit ?


Répondre