Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 19/10/2012 11H45

 

TVNEWS tele

Le groupe CANAL+ rend hommage à Sylvia Kristel en rediffusant le film documentaire LE PLUS BEAU METIER DU MONDE, dans lequel elle et quatre autres actrices témoignaient de leur métier. Ce film documentaire sera diffusé à la fois sur PLANETE + le samedi 3 novembre 2012 à 19H40, sur CINE + CLUB le dimanche 4 novembre à 13H40 et enfin sur CINE + EMOTION le dimanche 4 novembre à 19H50.

 

Un film documentaire réalisé par Valérie Stroh et Daniel Lainé. Une production Tac Presse, avec la participation de PLANETE+. 56 minutes.

 

Sylvia avec un naturel confondant a tenté l’aventure audacieuse d’un premier film érotique. L’incontournable « Emmanuelle », l’a rendu célèbre dans le monde entier et l’a propulsée pendant dix ans dans une vie de star interplanétaire, vie dont elle a connu aussi très violemment les effets pervers. Elle s’est retrouvée ensuite dans la peinture ou au théâtre, parfois au cinéma ou à la télévision, dans une vie plus calme, en accord avec elle-même à Amsterdam. Elle témoigne à la cinquantaine passée d’une candeur et d’un optimisme rafraîchissant, dans ce documentaire. « Je ne suis pas sûre que ce soit le plus beau métier du monde, puisqu’il faut être très très fort, très solide ! »

 

Présentation du doc : Actrice. Le plus beau métier du monde. A 20 ans, c’est ce que pensent les jeunes filles… Celles qui y parviennent vivent parfois ce métier comme un conte de fée. Mais pour énormément d’entre elles c’est surtout un parcours difficile où le talent et le travail ne suffisent pas toujours. Les cinq actrices qui ont accepté d’être les porte-parole de millier d’autres dans ce film ont parfois été bousculées par la vie, par une profession souvent impitoyable, qui demande un don de soi total. Avec tact et pudeur, la caméra s’est immiscée dans leur quotidien, pour rendre hommage au travail qu’elles font, avec courage, souvent dans la solitude, toujours avec passion ; un travail opiniâtre indispensable, bien que souvent mal connu, pour pouvoir à nouveau exercer leur métier au plus près de leur désir, et que continue le rêve, même si leur nom n’est plus en haut de l’affiche.

Commenter cet article