Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mystère des disparitions. Prise directe sur France 2.








A 20h35 ce 17 novembre sur France 2, Béatrice Schonberg présente en direct le deuxième numéro de Prise directe. Le thème  de cette production Emmanuel Chain : le mystère des disparitions.


Natacha Kampusch, Jaycee Dugard, Elisabeth Fritzl…on les croyait disparues à jamais, elles ont refait surface des années plus tard. Des cas exceptionnels qui ont frappé l’opinion et ont redonné espoir aux familles dont les enfants disparus font partie de notre mémoire collective : Estelle Mouzin, Marion Wagon, Cécile Vallin… Pour son deuxième numéro, Prise Directe ouvre le dossier douloureux des disparitions : enfants volatilisés sur le chemin de l’école, mais aussi adultes qui ont choisi de tout plaquer pour une nouvelle vie ou personnes fragiles qui tombent sous l’emprise d’une secte… Et pose la question : Quel est le rôle et la responsabilité de la société dans ces drames ? À partir de quand peut-on arrêter des recherches d’enfants disparus ? Peut-on accepter que des adultes au nom de leur liberté abandonnent tout ? Comment arracher un proche à l’emprise d’une secte qu’il a volontairement choisi d’intégrer ?


REPORTAGES :

> ENFANTS DISPARUS, L’IMPOSSIBLE OUBLI

Que se passe-t-il au bout de 3 ans, de 5 ans ou même de 30 ans de disparition ? Enquête sur ces disparitions d’enfants au « long cours », avec Jonathan Oliver, le père de Cécile Vallin, disparue en 1997. Avec Thérèse, dont le fils, disparu à l’âge de 6 ans, aurait 40 ans aujourd’hui. Elle l’appelle toujours le « petit Yves ». Avec aussi les experts de l’ IRCGN, l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, à Rosny sous Bois, qui savent faire parler le moindre indice et vieillir les visages de ces enfants devenus adultes. Comment les familles vivent-elles ces absences insupportables ? Comment ne pas perdre l’espoir ? Vers qui les familles peuvent-elles se tourner et quels sont les risques de se faire abuser ?

Invités : Eric Mouzin, père d’Estelle disparue en janvier 2003 à Guermantes / Chloé Oliver, soeur de Cecile Vallin / Jean- François Abgrall, ancien gendarme et enquêteur privé.


> DISPARITIONS VOLONTAIRES, DISPARITIONS INEXPLIQUEES

Ils sont des milliers chaque année à disparaître volontairement, à fuir une vie qu’ils ne supportent plus. C’est le cas de Yvon, 52 ans, disparu volontaire. Infirmier au CHU de Brest, père de 3 enfants, il a tout organisé pour faire croire à sa mort. En réalité, il est en route pour une nouvelle vie. Au nom de la liberté, peut-on impunément tout quitter et abandonner ses proches ?

Mathieu Bernard a quitté le 2 juin 2000 l’hôpital de Bayonne, où il était soigné. On ne le reverra jamais. Pourquoi les recherches n’ont-elles rien donné ? A-t-on vraiment tout fait pour le retrouver ? Est-il encore vivant ? Jean-Pierre et Annie Bernard, ses parents vont-ils connaître enfin la vérité sur la disparition de leur fils ?

Pascal Henry a une passion pour la grande cuisine. Avec l’aide de son ami Paul Bocuse, il part faire le tour du monde des 68 plus grands restaurants. Un rêve de gastronome. Mais au milieu de son périple, il disparaît subitement. Personne n’a plus de nouvelles. On le retrouve à Genève, sans argent, sans domicile fixe, sans travail. Un changement de vie au goût amer.

Invités : Valérie Bellini, disparue volontaire pendant 3 ans / Maria et François Fazio, parents d’un jeune homme disparu depuis 2006 / Jean-François Abgrall.


> DISPARUS SOUS INFLUENCE

Comment qualifier ces « disparitions sous influence » ? Que dire de ces personnes qui s’engagent dans des sectes et rompent progressivement tout contact avec leurs familles ? Et que faire quand une personne majeure rejoint une secte, librement et de son plein gré ? Dans le Jura, des parents d’adeptes de la secte « Amour et Miséricorde » se battent pour arracher leurs proches aux griffes d’une « gourelle », manipulatrice et abusive. En ont-ils le droit et de quels moyens disposent-ils ? En Ardèche, des anciens membres d’une secte millénariste se sont servi de la nouvelle législation pour faire condamner leur gourou pour « emprise mentale ». Comment vivent les proches de ces disparus, volontaires mais souvent sous influence ?

Invités : Magali Breux, ex adepte d’un groupement sectaire dirigé par sa mère / Dolores Cavoit dont la fille, adepte d’une organisation spirituelle croyant à la vie après la mort, est morte d’un cancer à 32 ans.


Crédit photo © France 2 / Gilles Gustine.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
http://www.disparusdemourmelon.org
Répondre