Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 12/12 14h47






1009254_DVD_82067_1.jpg
Téva va proposer une journée spéciale Home alone le 1er janvier, avec la diffusion de la trilogie...


15h10, MAMAN, J’AI RATÉ L’AVION

Film américain réalisé par Chris Columbus.
Avec Macaulay Culkin, Joe Pesci, John Heard.

La famille McCallister a décidé de passer les fêtes de Noël à Paris. Seulement Kate et Peter McCallister s’aperçoivent dans l’avion qu’il leur manque le plus jeune de leurs enfants, Kevin, 9 ans. Désespéré, Kevin reprend vite les choses en main et s’organise pour vivre le mieux possible. Quand deux cambrioleurs choisissent sa maison pour commettre leurs méfaits.


16H50, MAMAN, J’AI ENCORE RATÉ L’AVION

Film américain réalisé par Chris Columbus.
Avec Macaulay Culkin, Joe Pesci, John Heard
 
La tribu McAllister s’apprête à passer Noël à Miami, sans oublier Kevin cette fois-ci. Mais ce dernier s’égare dans l’aéroport et embarque pour New York. Il y retrouve les 2 brigands Harry et Marvin, tout juste évadés de prison et qui comptent bien lui faire payer leurs mésaventures précédentes. Mais c’est compter sans la malice de Kevin.


18H45, MAMAN, JE M’OCCUPE DES MÉCHANTS

Film américain réalisé par Raja Gosnell.
Avec Alex D. Linz, Olek Krupa. 

Un processeur top-secret dérobé à Hong-Kong par quatre dangereux trafi quants échoue par erreur chez le jeune Alex Pruit, 8 ans, confi né seul chez lui pour cause de varicelle. Ce gamin précoce et déluré ne tarde pas à repérer le manège des gangsters. Seul mais non dénué de courage et autres gadgets, il se prépare à recevoir ses indésirables convives.



Commenter cet article

Thomas 12/12/2009 16:57



Trilogie, j'suis pas vraiment d'accord. Le troisième film n'est pas du même réalisateur que les deux autres, on ne retrouve aucun des acteurs des premiers opus et il n'y a aucun lien avec
l'histoire développée dans les films précédents!
J'ai pas mal usé la bobine des VHS des deux premiers films, à force de les regarder, je me repassais en boucle les gamelles des méssants... Ah les joies de l'enfance...