Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marchands d'eau : enquête à voir, sur les activités de Suez et Veolia.

 

affibis-9eee3.jpg

 

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, “Thema”  sur ARTE s’interroge sur les conséquences de la marchandisation de l’or bleu, avec notamment une enquête inédite sur les activités de Suez et Veolia. A découvrir ce 22 mars à 20h40.

 

Documentaire de Leslie Franke et Herdolor Lorenz (Allemagne, 2010, 1h15mn).

 

En France, Veolia et Suez gèrent 80 % de l’approvisionnement en eau dans le cadre de partenariats public-privé (PPP) qui voient les communes rester propriétaires des infrastructures et déléguer l’exploitation aux entreprises privées. Mais alors que ce modèle rencontre un indéniable succès à l’étranger, de plus en plus de municipalités tentent de reprendre le contrôle de l’eau dans l’Hexagone.

 

Ce film retrace, documents à l’appui, le processus qui a conduit à l’abandon des régies publiques, encouragé par “le droit d’entrée” : une pratique consistant, pour les opérateurs privés, à mettre à disposition des communes une confortable somme d’argent afin de s’assurer la conversion au modèle du PPP. Ces mariages d’intérêt ne sont pas restés sans conséquences pour les usagers : factures en constante augmentation, canalisations non entretenues... La longue liste de doléances a incité certaines municipalités, à l’instar de Paris et de Grenoble, à choisir la “recommunalisation” pour protéger la ressource en amont et offrir aux habitants un service de qualité. En France, mais aussi en Allemagne, au Kenya ou au Guatemala, par la voix d’experts tels que Maude Barlow, lauréate du prix Nobel alternatif, d’élus locaux dont Anne Le Strat, adjointe au maire de Paris chargée de l’eau, et de représentants d’associations de consommateurs, Water makes money alerte sur les dangers liés à l’hégémonie de Veolia et Suez, qui se traduit par une présence grandissante des multinationales dans les médias, les partis politiques, les ONG et les universités...

 

Leslie Franke et Herdolor Lorenz : "Après Eau publique à vendre, qui portait sur la privatisation de l’eau en Grande-Bretagne et en Allemagne, de nombreuses personnes nous ont suggéré de nous pencher sur la situation en France en nous expliquant qu’il était peu probable qu’un réalisateur hexagonal prenne ce risque, Veolia et Suez étant très présentes sur le terrain des médias. Par ailleurs, la France nous intéressait en raison de son modèle dominant : le partenariat public-privé (PPP) qui permet aux communes de rester propriétaires des infrastructures tout en confiant la gestion de l’eau aux entreprises privées (...). Nous avions déjà repéré des pratiques analogues avec Thames Water à Londres. Toutefois, en France, nous avons été frappés par la collusion entre les entreprises et les élus locaux. De manière générale, le démantèlement des services publics constitue une menace. Peut-on laisser des besoins fondamentaux aux mains des opérateurs privés ? Leur objectif est le profit et ce sont les consommateurs qui paient les pots cassés !".

 

A noter que Veolia a déposé une plainte contre X pour diffamation, après visionnage du documentaire.

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
En République Démocratique du Congo ,Les pauvres se donnent à la vente de l'eau sur la place publique pour trouver de quoi de manger en Famille .L'eau vendue publiquement n'est pas contrôle et constitue un danger pour la santé du Consommateur.
Répondre
B
<br /> <br /> J'avais tellement peur de rater "Fortunes" que j'ai regardé le reportage. Ben... c'est vraiment effrayant ces lobbys et ce à quoi on tient... On est vraiment nourri à l'eau par des avars<br /> d'argent. Je voyais déjà pas Suez et cie d'un bon oeil, chose qui est clairement fondée !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Pas de blague avec la flotte : il en faut dans le Casanis ! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Le jour où les journalistes auront compris que ce pseudo documentaire est un outil de propagande pour les verts (EELV), ils auront fait un grand pas.....Car aujourd'hui, les verts ont trouvé<br /> un nouveau cheval de bataille : la remunicipalisation des services d'eau, tout ça pour jouer aux démagos et gagner 3 voix aux élections. Le film a été commandité par EELV, payé par de nombreuses<br /> assos vertes allemandes et françaises, piloté par JeanLuc Touly, élu vert au Conseil régional Ile de France, qui se bat contre Véolia depuis des années parce qu'il avait été viré (et maintenant<br /> réintégré à sa propre demande suite à une décision de justice)!!! Il est déjà apparu que dans ce docu, diffusé en salles depuis septembre, tout est faux!! Même certains "sympatisants à la cause"<br /> l'ont dit!!<br /> <br /> <br /> De plus, ce n'est pas la première fois qu'Arte diffuse des films contre les entreprises françaises, réalisés par des allemands. Dans la guerre industrielle entre les pays et dans la propagande,<br /> tout est bon...<br /> <br /> <br /> Bref, bonne nuit les petits...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Tiens intéressant, je vais tenter d'y repenser<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> D'ici à ce que le doc soit déprogrammé subitement...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Voilà un sujet très interessant. Surtout quand je vois l'évolution de ma facture d'eau en quelques années avec une consomation pourtant à la baisse !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre