Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 10/03 17h11

 

DesOvnisdesmonstrese_preview.jpg

 

TVNEWS tele

De ce samedi 10 au 31 mars, ARTE rend hommage aux rois de la série B. À tout seigneur, tout honneur : le grand Corman ouvre le bal. Pour les uns, Roger Corman est le parrain du film indépendant américain. Pour les autres, le roi des rois de la série B.

 

Né en 1923, cet Américain hors normes a réalisé une cinquantaine de films et en a produit environ quatre cents. Extraordinaire découvreur de talents, il a permis à Jack Nicholson, Peter Fonda, Dennis Hopper, Martin Scorsese, Francis Ford Coppola ou James Cameron de faire leurs premiers pas. Si certaines de ses productions à microbudget sont oubliées, d’autres sont de vrais bijoux, comme La petite boutique des horreurs, et surtout le cycle Poe (La chute de la maison Usher, La chambre des tortures, Le corbeau).

 

Dans ce portrait alerte diffusé ce soir à 22h10 sur ARTE, ponctué d’extraits à frissons, le Who’s Who du septième art lui rend hommage.Un film inédit réalisé par Alex Stapleton.

 

Les rois de la série B :

Des ovnis, des monstres et du sexe, le 10 mars(USA, 2011, 1h45)

Le monde de Bud Spencer, le 17 mars.

Christopher Lee, l’élégance des ténèbres, le 24 mars.

Udo Kier, le 31 mars.

 

Crédit photo © DR.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

charles 10/03/2012 19:34


A noter aussi, juste avant, sur la chaîne franco-allemande, un formidable " docu-fiction " sur le Maréchal de Vauban et sur  tout ce qu'on doit à ce grand ingénieur,
architecte et homme de guerre du Grand Siècle ...



Voici un lien pour en savoir plus sur cet homme qui fut, avec par exemple " l'affaire de la Dîme royale ", un précurseur des hommes des Lumières et, même, de ceux de la
Révolution française !

http://herodote.net/histoire/synthese.php?ID=161

charles 10/03/2012 18:59


Peter Fonda et Dennis Hopper _ pas n'importe qui, quoi ! _ parlent ( ou plutôt parlait pour Dennis   ) de Roger Corman avec des sanglots dans la voix et une petite lueur dans l'oeil ... 


Du cinéma de l'instant et de la débrouille, tous les culots et toutes les audaces en avalant des litres de bière et de whisky et en essayant tous les produits qui passaient par là, bref, le
cinéma en s'éclatant : l'abus de Corman, à défaut d'autre chose , ne nuit ni à la santé, ni au cerveau !