Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultats d'un sondage pour I télé : Les Français et l'écotaxe.

Capture-copie-10.JPG

Enquête réalisée, pour i>TELE, auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet les 7 et 8 novembre 2013. Echantillon de 1040 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération).

 

►Faut-il supprimer l’Ecotaxe ? "Oui" disent les Français de droite, "Non" disent ceux de gauche.

Le clivage gauche/droite est nettement marqué sur la question avec 61% des sympathisants de droite qui se disent favorables à la suppression de l'Ecotaxe et 62% des sympathisants de gauche qui souhaitent au contraire la maintenir. Au global, les avis sont partagés avec 49% des Français pour une suppression et 48% contre.

 

►Bonnets rouges : Près de 6 Français sur 10 pensent qu’ils doivent arrêter leur mouvement.

57% pensent que les bonnets rouges bretons « doivent arrêter de manifester car c’est désormais le temps de la concertation ».

 

►Ecomouv’ : les Français comprennent mal les choix de l’Etat.

66% des Français estiment que l'Etat ne devrait pas déléguer ce type de prestation à une société privée et une écrasante majorité de 85% considère que la part prélevée par Ecomouv' (20% de l'impôt collecté) est beaucoup trop importante.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
Y

Qualifier en permanence ces taxes d’"écologiques", n'est certainement pas la meilleure manière de communiquer l'étendue et urgence du problème ... :
http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique
Càd le fait que même si l'on préfère la valse des étiquettes financières, la crise est surtout un monstrueux choc pétrolier qui ne fait hélas que commencer.
Après clairement cette taxe est un prototype de sur-complexité et ce qui va avec : qui s'en occupe, qui fait le système, etc.
Répondre