Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sondage pour i>TELE : Le mouvement des intermittents du spectacle est majoritairement incompris.

Capture-copie-10.JPG

 

Enquête réalisée, pour i>TELE, auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet le 27 et 28 février 2014. Echantillon de 972 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération).

 

Le mouvement des intermittents du spectacle est majoritairement incompris.

 

► Les intermittents du spectacle étaient dans la rue cette semaine. Objet de leur courroux : la volonté du MEDEF de supprimer leur régime spécifique d’indemnisation chômage. Lessondés ne soutiennent pas ces manifestations, au contraire : ils sont 56% à considérer qu’elles ne sont pas justifiées. C’est l’avis en particulier des sympathisants de droite dont les trois quarts désapprouvent cette mobilisation. 6 sympathisants de gauche sur 10 soutiennent en revanche les intermittents.

 

► Quand on les interroge sur le fond du sujet, les Français se rangent au côté de la proposition initiale du MEDEF d’aligner les intermittents du spectacle sur le régime général de l’assurance chômage. 60% pensent que le système doit être le même que celui des autres secteurs économiques compte tenu du problème de déficit financier de la France, tandis que 38% considèrent au contraire qu’il ne doit pas être le même compte tenu des spécificités de ce type de métiers. Sur ce point, les avis sont homogènes quelles que soient les catégories sociales.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
T
<br /> Pas étonnant que le conflit soit mal compris et mal perçu quand on voit le flot de désinformation qui a déferlé à ce sujet sur l'ensemble des français!<br /> Est-ce que franchement on aurait pu remettre en cause l'intermittence si on avait dit que les intermittents indemnisés représentent 3,5% des allocataires de l'assurance chômage et qu'ils touchent<br /> 3,4% des indemnités versées par l'UNEDIC?<br /> Il est plus facile et confortable de faire du "journalisme" en dénonçant "un milliard de déficit de l'assurance chômage des intermittents", chiffre aussi symbolique qu'absurde car il suppose que<br /> l'on ne commence à indemniser les intermittents qu'après avoir totalement vidé les caisses et que l'ensemble de ces indemnisations est du déficit dès le premier euro. Un étudiant en première<br /> année de BEP compta aura appris à ne pas mélanger comptabilité générale et comptabilité analystique après 3 semaines de cours. nos "sages" ne sont pas à ce niveau!<br /> C'est pourtant cette diarée intellectuelle qui est soumise à longueur de temps à des français qui sont plus considérés comme des consommateurs (avant d'être traités comme des marchandises) que<br /> comme des citoyens. Dommage que le code de déontologie de la profession de journaliste ait été transformé par beaucoup en paillasson.<br />
Répondre
J
<br /> ILs seraient plus interessants de demander aux gens s'ils connaissent vraiment le fonctionnement de ce régime. Avec ces sondages on demande à n'importe quoi sur n'importe quoi...<br /> <br /> <br /> Perso, je ne connais pas toutes les sutilités de ce régime et me serait abstenu de répondre...<br /> <br /> <br /> ... mais les gens ont un avis sur tout et surtout sur ce qu'ils ne connaissent pas.<br />
Répondre