Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 11/03 10h

 

Sans-titre-copie-18.jpg

 

Ces chansons-là, vous ne les avez encore jamais entendues, Brassens les a écrites entre ses 17 et 24 ans. Certains textes sont nés à Basdorf, près de Berlin où il avait été envoyé au titre du STO. On y décèle l’influence de Trénet, de Mireille ou de Jean Nohain, mais aussi une étonnante maîtrise de la rime. Publiés en 2007, ces textes sont aujourd’hui transformés en chansons par le compositeur Olivier Daviaud. Bertrand Belin et François Morel les interprètent avec lui, à l’occasion de l’exposition « Brassens ou la liberté » à la Cité de la musique – conçue par Clémentine Deroudille et Joann Sfar. Ils nous dévoilent un Brassens tendre, joueur, touchant.

 

Un plus produit que les lecteurs de Télérama pourront acheter mercredi 16 mars, au prix de 7.90 euros (hebdomadaire inclus ; ce dernier peut évidemment être acheté sans le CD).

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE ARTICLES DU JOUR : vendredi 11 mars.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

charles 11/03/2011 13:36



Curieux, quant à moi, de découvrir ces textes : un peu de légèreté, de fraicheur, d'intelligence et de lucidité actuellement ne fera pas mal !


L'occasion de constater à quel moint certains artistes, comme Brassens par exemple, peuvent manquer mème longtemps après leur trépas, nécessaires quoi ...