Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 09/03/2014 19H35

 

William Chiflet est bègue depuis l'enfance et n'a jamais réussi à en guérir. De sa première prise de parole en public - pour sa communion - aux simples échanges avec un inconnu dans l'ascenseur ou avec la boulangère, il raconte les blocages, la tétanie très spectaculaire qui le paralyse. Et le regard des autres, qui le prennent pour un fou ou un homme ivre. Cela ne l'a pas empêché d'avoir une famille, un poste à responsabilité, et beaucoup d'humour. Il est rare qu'un bègue ait le courage de prendre la parole.

 

Toute sa vie, William Chiflet a tout fait pour ne pas être remarqué, aujourd'hui il a envie d'être entendu, même en bégayant... C'est le portrait de la semaine de 7 à 8, par Thierry Demaizière et Léo Monnet. Vu ce dimanche 9 mars sur TF1, vers 19h30.

 

 

Le livre de William sort la semaine prochaine, aux éditions L'Archipel : "Quand, le jour de Noël, son fils de 3 ans se met à bégayer, William ressent une douleur insupportable, un vrai coup de poignard. Parce qu’il est bègue depuis l’enfance, l’idée que ses fils puissent suivre le même chemin lui est inconcevable. Car ce qui paraît un handicap anodin est en réalité une grande souffrance. Comment envisager des études ou avoir une vie professionnelle et amoureuse normale quand s’adresser à autrui est quasi impossible ? Quand les échanges du quotidien deviennent source de moquerie et quand un coup de téléphone peut être un véritable calvaire ? William a passé sa vie à lutter. Il a tout essayé, mais il bégaye toujours et a dû se résoudre à faire avec. Aujourd’hui, grâce à son humour et à une volonté hors de commun, il considère qu’il s’en est sorti. Il vit avec cet intrus qu’il a réussi à dompter. Les obstacles sont les mêmes mais il a trouvé des parades. La vie paraît plus sereine même si la plaie est toujours ouverte. William sera toujours différent. Pour ses enfants, pour ses proches et pour les 600 000 bègues de France qui souffrent comme lui aujourd’hui, il a décidé de témoigner, de dire la souffrance mais aussi l’espoir. Pour qu’enfin les bègues s’assument et ne se taisent plus".

Vidéo : le témoignage dans 7 à 8 de William Chiflet, bègue.

Commenter cet article

Alexandra 23/03/2014 22:37

Simplement pour dire à William Chiflet, que j'ai également écouté et vu dans une autre émission, que peut-être certains médecins n'ont pas tort il peut s'agir en effet d'une maladie neurologique, comme par exemple la dystonie neuromusculaire (maladie rare) cette maladie provoque de nombreuses contractions musculaires et spasmes sur n'importe quelle partie du corps notamment au niveau du cou, mâchoires et des cordes vocales, elle peut provoquer son bégaiement. Merci et bravo à lui.

Michelle 23/03/2014 14:50

bonjour monsieur,
merci de votre témoignage et de votre courage dans l'émission de L.Ruquier.Je suis admirative.
En ce qui me concerne , je suis hyper émotive suite à un choc psychologique et depuis je tremble, surtout pour écrire sous le regard de personnes(guichet de banque...) . Ce trouble a gâché ma vie professionnelle et sociale . Même à 63 ans je cache encore mes mains...
Votre handicap a un nom,le bégaiement, le mien qu'est-il? J'aimerai tant rencontrer des personnes qui souffrent comme moi. Si vous aviez une piste....merci et encore bravo

pwvk 23/03/2014 13:21

Bonne prestation de William. Un bègue qui ne s'en sort pas et ne fait rien pour s'aider.
Après avoir participé à diverses thérapie dont celle d'Ivan Impoco, il est surprenant de voir une personne ne rien n'avoir retenu, et ne rien appliquer de ce qu'il aurait du apprendre.
William bien évidement accepte son handicap, exactement comme le préconisent les orthophonistes. Acceptez, acceptez et vu que les orthophonistes ne savent pas gérer cette pathologie, c'est leur seule proposition thérapeutique. Pour les orthophonistes, bégayer est le vrai chemin de la liberté.
Je suis bègue aussi gravement atteint que William, mon prénom est aussi William et j'ai pourtant réussi à avancer à maîtriser ma parole. Je me bats tous les jours pour m'améliorer et je m'en sors.
William bravo pour le témoignage, mais c'est comme l'histoire d'un paralytique qui reste sur sa chaise roulante alors qu'il pourrait marcher ....; tout un programme.
Appelle moi quand tu veux et je t'expliquerai comment maîtriser ta parole .... A bientôt Willi.

coutineau madeleine 23/03/2014 11:05

bonjour wiliam je vous est admire hier soir bravo pour votre courage

Robert 23/03/2014 00:40

J'etais begue de 1 an a 23 ans.
J'ai 57 ans aujourd'hui et j'ai eu des postes de directeurs.
Je m'en suis sortis par la video, le sport, la scene comme chanteur.
Je suis disponible pour en discuter.
L'ortophonie n'a pas fonctionne.
Cordialement

Jacques 15/03/2014 16:14

Bonjour William,
Merci pour ce témoignage, de la part d'un confrère en bégaiement tonico-clonique.
Sans être trop long, j'ai deux anecdotes.
Un jour, n'arrivant pas à donner le nom d'un film que je souhaite voir, je soir du cinéma, de guerre et de honte lasse. Deux femmes me suivent et commencent à se disputer, l'une voulant appeler le SAMU car elle pense que je suis un asthmatique en crise et l'autre voulant appeler les flics car elle croit que je suis un drogué en manque. Et ceci provoquant tout un attroupement en pleine rue.
Un soir, étant loin de chez moi, je me rends à la gare afin d'obtenir un billet de train. Le brave cheminot, à son guichet, n'a rien trouvé de mieux que d'appeler ses collègues dans le but de me garder en attendant les policiers, qu'il s'apprêtait à appeler. Autant dire que je ne me suis pas attarder. Mais, ce jour-là, je n'ai pu rentrer chez moi et j'ai dû aller dormir dans une pension.

Ce qui est sûr c'est que je vais lire votre livre.

giroud garapon 23/03/2014 19:35

Vous m'avez fait rire !!! Par contre je vous comprends ma fille aussi est begue.

André 13/03/2014 08:07

Bonjour. J'aimerai bien vous expliquer comment ce sortir du bégaiement. Il y a un truc qu'il faut faut savoir, mais qui fonctionne pas habitude.Ex: Lorsque je tourne une manivelle, je peux tourner un comptant le nombre de tour. Lorsque je parle, c'est la même chose: une syllabe par tour. Et cela fonctionne aussi plus facilement lorsqu'on chante comme par hasard. Parfois il faut tourner la manivelle à l'endroit sur le vers et à l'envers sur un autre vers. Pour ceux qui veulent apprendre, je suis là.

André 13/03/2014 08:04

Bonjour. J'aimerai bien vous expliquer comment ce sortir du bégaiement. Il y a un truc qu'il faut faut savoir, mais qui fonctionne pas habitude.Ex: Lorsque je tourne une manivelle, je peux tourner un comptant le nombre de tour. Lorsque je parle, c'est la même chose: une syllabe par tour. Et cela fonctionne aussi plus facilement lorsqu'on chante comme par hasard. Parfois il faut tourner la manivelle à l'endroit sur le vers et à l'envers sur un autre vers. Pour ceux qui veulent apprendre, je suis la.

giroud garapon 23/03/2014 19:31

Je serai bien curieuse de connaitre votre methode pour ma fille qui a 25 ans et bégaie depuis l"age de ces trois ans. Evidement nous avons tout essayer. Merci

Jean Paul B 12/03/2014 15:50

BONJOUR WILLIAM,

Ton témoignage m'a beaucoup touché, pour moi c'est un mélange d'émotion du passé à l'époque ou je t'ai connu, et aujourd'hui par ton témoignage pour aider moralement les Autres .... En espérant de tes nouvelles prochainement !!!

J P B

debonne francoise 11/03/2014 19:40

vous m avez beaucoup touchee je vous trouve tres beau aussi!et je vais courir chercher votre livre trop envie de le lire les differences tres dur dans la vie j'en sait quelque chose !!!surtout enfant a l'ecole bonne vie a vous

Willy 09/03/2014 20:34

Bonsoir William
Dans votre cas il faut beaucoup de courage pour témoigné dans 7 à 8
Moi j'étais comme vous jusqu'en 1998, ou tout a changé. J'ai effectué un stage pour réapprendre à parler sans bégaier avec Ivan Impoco. Cela fonctionne très bien, je vous le conseille fortement. Je suis à votre écoute si besoin. Cdl. Willy

PWVK 03/06/2014 18:35

Pas vraiment ...
Je vois que vous êtes très perspicace.
Mes difficultés pour parler, étaient identiques à celles de William. IDENTIQUES mon est aussi William. Après la méthode d'Ivan j'ai pu créer une entreprise, j'ai modifié ma façon de parler, pas comme un robot ... désolé.
La méthode n'est pas parfaite , mais après 7 ans d'orthophonie sans AUCUN résultat, je remercie la méthode d'IVAN.
On en parle quand tu veux au téléphone ...

daniel B 03/06/2014 17:06

Nous avons compris que vous avez fait la méthode IMPOCO et que vous la soutenez...mais elle ne convient pas à tout le monde... et pour ma part, je ne supportais pas d'avoir une voix robotisée et que ces contractions se voient.... il y a autant de méthodes que de bègues

pwvk 23/03/2014 16:23

William a fait la méthode IMPOCO.
A mon avis il a du y aller boire de la bière. Pendant son interview, il n'a pas appliqué un seul principe de cette méthode ......
J'invite cordialement William à y retourner ..... il y a de meilleures bières maintenant.

Françoise 09/03/2014 20:02

Félicitations à William pour avoir eu le courage de parler du bégaiement et de toutes les difficultés que cela engendre. Je suis une ancienne bègue et je me suis reconnue dans son témoignage...

Nathalie 09/03/2014 20:01

Je viens de regarder le reportage que huit à huit vous a consacré et vous m'avez touché, savez vous qu'il existe peut être une solution qui pourrait vous aider, je suis thérapeute et j'aimerais vous aider. Si vous le désirez contactez moi par mail et je vous expliquerais.

Aline 09/03/2014 19:52

j ai adoré votre témoignage et votre courage , je vous trouve très bel homme et votre femme a de la chance .

giroud garapon 04/06/2014 11:03

bjr. Merci de votre mail , mais comment puis je savoir si ma fille est clonique ou tonique?

PWVK 03/06/2014 18:20

Bonjour, J'ai vu votre mail et je voudrais apporter ue réponse. Il y a 2 types de bègues. Les cloniques, qui butent sur les mots et les toniques qui bloquent sur les mots. La méthode Impoco fonctionne chez les toniques avec de gros blocages, comme le témoignage.

giroud garapon 23/03/2014 19:26

Merci pour votre réponse c'était une question que je posais car pour ma fille cette méthode a été inutile. Alors pourquoi? car pour d"autres personnes cela marche. Je pensais que c"etait ma fille qui ne m"etais pas en pratique ce qu"on lui avait appris, apparement non.

Franck 09/03/2014 19:42

Excellent témoignage, merci à ce Monsieur.

pwvk 23/03/2014 16:20

William a tenté la méthode Impoco, il le mentionne dans son interview joyeuse dans on n'est pas couché. Le seul souci, c'est qu'il a du y aller pour boire d ela bière, vu qu'il n'applique RIEN de ce qu'il devrait appliquer. Il a parlé des contractions musculaires, de la méthode Impoco, sans en faire une seul pendant son interview .....
Je confirme donc, William est allé chez Impoco boire des bières lilloises.
Mais en tous les cas, bien lui prendrait d'y retourner. C'est gratuit à vie ...

francoise Giroud garapon 09/03/2014 19:59

Je vous felicite william je vous ai ecouté attentivement car ma fille qui a 25 est egalement begue . Elle aussi en a bavé depuis toujours. avait vous tenter la methode d'yvan impocco? si non je vous le conseille. Bon courage a vous.

Emilie 09/03/2014 19:56

Bonsoir William,
Excellent témoignage. Il m'a bcp touché.
Cdl
Emilie de Lyon (69)