Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 09/04/2014 8H05

Inédit : Le téléfilm Pas d'inquiétude, avec Isabelle Carré.

 

Au moment où Claire et Marc s’engagent dans l’achat d’un joli pavillon, leur fils Rémy tombe gravement malade. Leur présence à son chevet est absolument indispensable. Mais comment concilier le travail et la nécessité d’accompagner leur fils dans le combat qu’il livre contre la maladie ? Assez vite, leur situation financière périclite... Les collègues de l’imprimerie où travaille Marc vont alors se mobiliser pour lui venir en aide de manière totalement inattendue…

Téléfilm réalisé par Thierry Binistri, Pas d'inquiétude est proposé pour la première fois ce soir : à 20h45 sur France 2.

Scénario de Jérôme Larcher. D'après Brigitte Giraud. Avec : Isabelle Carré (Claire), Grégory Fitoussi (Marc), Arielle Moutel (Lise), Diégo Jaspard (Rémy) et la participation de Michèle Bernier.

Isabelle Carré à propos de qui a eu l’idée de lui proposer le rôle de Claire : "Thierry Binisti. D’ailleurs, c’est un drôle de hasard, car j’avais vu, quelques jours auparavant, Une bouteille à la mer, son précédent film pour le cinéma (avec Agathe Bonitzer, que j’apprécie énormément et avec qui j’ai tourné deux fois). J’avais trouvé ce film épatant, beau, essentiel, sobre. J’avais aimé le sujet, le propos, la mise en scène... Alors, autant dire que, lorsque Thierry m’a contactée pour Pas d’inquiétude, j’avais un a priori très favorable. Comme j’avais aussi vu – et aimé – La guerre est déclarée, de Valérie Donzelli, je me demandais cependant ce que pourrait apporter un nouveau film sur un sujet similaire. Mais cette interrogation a disparu à la lecture du scénario de Jérôme Larcher, qui parle moins de la maladie elle-même, au fond, que des réactions de l’entourage d’un enfant malade : les parents, les amis, les collègues, etc. Et au-delà : comment réagit la société ? Quelles sont les solutions, les aides proposées ? J’ai d’abord appris moi-même des choses là-dessus. Ensuite, j’ai été très touchée par cette atmosphère qui me rappelle des films anglais, ceux de Ken Loach, par exemple, à la fois ancrés dans une réalité sociale souvent difficile et pleins d’espoir, qui parlent de gens secoués par la vie mais combattifs, des gens qui s’entraident. Malgré son sujet, Pas d’inquiétude est un film positif, je crois. Il suggère des pistes afin que les choses évoluent, et que les gens ne soient plus abandonnés à eux-mêmes et à la débrouille. Il est à la fois émouvant, intéressant et utile..."

Crédit phoot © Nicolas Robin - FTV.

Commenter cet article