Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La série Vinyl débarque le 6 juillet sur Canal+.

La série Vinyl débarque le 6 juillet sur Canal+.

La série Vinyl, découverte en février 2016 sur OCS City, débarque le 6 juillet à 22h35 sur Canal+ avec deux épisodes à la suite.

Créé par Martin Scorsese, Mick Jagger et Terence Winter

Richie Finestra (Bobby Cannavale) est un fou de musique. Un fou de rock’n roll, le son qui le fait vibrer et se sentir vivant. Richie Finestra est aussi un homme qui déborde. De cocaïne, de colère, d’énergie, de coups de sang durant lesquels il détruit tout et d’égoïsme vis-à-vis de sa femme, mère de ses deux enfants, Devon Finestra (Olivia Wilde).

Richie se bat au quotidien pour sauver American Century Records, le label de musique qu’il a fondé, et pour continuer de faire découvrir des groupes et des artistes au talent pur. Mais les choses vont mal. Le label est au bord d’un rachat encouragé par son partenaire au passé trouble Zak Yankovich (Ray Romano), également patron du service Promotion de la maison de disques.

Toute l’équipe de American Century Records est sur le qui-vive, de Julius ‘Julie’ Silver (Max Casella), directeur artistique au sang chaud, à son jeune subordonné aux dents longues Clark Morelle (Jack Quaid), tout comme l’avocat Scott Levitt (P.J. Byrne) ou le responsable des ventes Skip Fontaine (J.C. Mackenzie).

Bien entendu, comme dans toute histoire portée par Martin Scorsese et Terence Winter, les gangsters ne sont pas loin. Corrado Galasso (Armen Garo), boss de la mafia new-yorkaise, et son homme de main, Tony Del Greco (Robert Funaro) ne comptent pas laisser les bénéfices de l’industrie musicale leur échapper…

Dans cette ville fiévreuse en pleine mutation, et à l’aube de l’arrivée du punk, du disco et du hip-hop, chacun tente de sauver son âme et ses rêves au rythme des guitares électriques, du sexe et de la drogue. La ferveur des fans, l’adrénaline, l’énergie des musiciens, l’excès, la chaleur des salles de concert, l’amour, tout dans Vinyl sent l’authenticité et l’amour de la musique, sous l’impulsion de celui qui a vécu cette folle aventure de l’intérieur : Mick Jagger.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
A Bobby Cannavale ( remarquable comme dans tous ses rôles ), Olivia Wide ( qui n'a jamais été aussi belle ) et Birgitte Hjort Sørensen ( la Danoise donne des frissons ) évoqués ci-dessous, j'ajoute Lena Olin ( ravi de retrouver la sulfureuse Suédoise, grande actrice au demeurant ), Annie Parisse ( électrisante, je ne l'ai jamais comme ça ) et Juno Temple ( l'Anglaise, époustouflante, à l'aise dans cette ambiance rock'n'roll ) ; tout le reste du casting est parfait d'ailleurs ! :)<br /> <br /> Dés le premier épisode, j'ai halluciné en voyant Robert Plant incarné, puis les " clips " de la série, le premier une époustouflante incarnation de Bo Diddley !!!<br /> <br /> Suivront tous les autres, avec un épisode consacré à Elvis, TThe King oblige ! ^_^ <br /> <br /> La série du siècle, on vous dit ... :)
Répondre
C
LA SERIE DU SIECLE !!!!
Répondre
C
Oui, un évènement : Scorcese, Jagger, deux légendes, la magnifique et cappée Olivia Wide, Bobby Cannavale ( remember Bardwalk Empire dernièrement ) et ne pas oublier Birgitte Hjort Sørensen de Borgen, dernièrement dans Game of Thrones ( et pour une balade danoise de John Barnaby, Midsomer Murders ) ! :)
Répondre
C
Martin Scorses avait déjà tourné pour les Stones " Shine a Light " et il y avait eu une atmosphère très chaleureuse sur ce tournage ... ;)