Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ARTE diffuse dès ce soir la série documentaire remarquable Vietnam.

ARTE diffuse dès ce soir la série documentaire remarquable Vietnam.

A voir les mardi 19, mercredi 20 et jeudi 21 septembre en première partie de soirée sur ARTE : la série documentaire événement Vietnam, de Ken Burns et Lynn Novick. 9 épisodes.

Une approche passionnante et inédite de la guerre du Vietnam. Une série documentaire d’une ampleur exceptionnelle, est-il annoncé.

Ken Burns et Lynn Novick nous font, pour la première fois, revivre la guerre du Vietnam au plus près de ceux qui l’ont vécue, Vietnamiens et Américains.

En neuf épisodes, les réalisateurs retracent ces trente années de soulèvements et de destructions, cette tragédie aux dimensions épiques qui fit plus de trois millions de morts, à travers les récits intimes de près d’une centaine de témoins.

Simple militaire ou dirigeant, journaliste ou activiste, déserteur, diplomate ou sœur d’un soldat défunt, tous ont fait, observé ou subi cette guerre, mère de toutes les guerres modernes. Au cours d’un récit où le rythme s’accélère d’épisode en épisode, une foule d’archives inédites, fruit de 10 ans de recherche, de célèbres photos devenues emblématiques, de films amateurs ou d’enregistrements sonores qui dévoilent les coulisses de la Maison Blanche, racontent notre histoire commune. L’histoire de la fin du colonialisme, de la montée en puissance de la Guerre Froide et de la victoire d’un peuple de paysans contre la machine de guerre la plus dévastatrice au monde. L’histoire d’une guerre qui a divisé l’Amérique et l’opinion mondiale pour toujours.

Les chansons les plus célèbres des Beatles, des Rolling Stones, Bob Dylan, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Je erson Airplane, Sam Cooke, Johnny Cash, Simon and Garfunkel, Miles Davis, Marvin Gaye et bien d’autres, accompagnent la bande originale composée par Trent Reznor (Nine Inch Nails).

Crédit photo PBS

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
Mes amis, vous qui avez sûrement pensé à moi en visionnant les 9 épisodes de Ken Burns et Lynn Novick
Je devrais laisser tomber, c’est de l’histoire ancienne. Mais non. Je ne peux pas. Surtout quand on m’arrête dans le village, et d’un air désolé : “Pauvres vietnamiens, pauvre Jeanne, qu’est ce que les américains vous ont fait voir …

Il y a comme une confusion… Oui les américains n’ont pas brillé dans cette histoire. Mais pas dans le sens où on vous fait croire. Depuis des décennies.
Aujourd’hui, plus de 40 ans après, nous devons dire ce que nous, sudistes non communistes avons vécu. Ce pourquoi nos pères ont combattu.
Pourquoi j’insiste ? Parce que je les connais ces pères, ces soldats du sud “corrompus” et “incompétents”. La plupart sont morts au combat pour préserver la liberté qu’on avait au sud (plus de 400 journalistes du monde entier avaient carte blanche pour sillonner le sud derrière nos lignes (sans la protection des soldats de l’ARVN, ils n’auraient pas pu envoyer ces jolies photos qui ont contribué à notre perte), contre deux ou trois encadrés serré de l’autre côté - n’avez-vous pas remarqué que les images ne montraient que les bavures et exactions de l’armée américaine et de l’ARVN(armée “incompétente” du sud) ? Parce que ceux d’en face étaient vraiment des humanistes. Les filles super mignonnes, les gars beaux et héroïques, tous pieds nus avec des pieux et des machettes contre les tanks et les bombes. Essayez, vous verrez si vous pouvez vaincre les tanks avec une machette.
La plupart de ces corrompus du gouvernement (dont mon père), et incompétents de l’ARVN(dont mon grand frère) ont refusé de partir aux bottes des américains, ont préféré rester partager le même sort que leurs camarades vaincus.
Nous étions alliés des américains et non leurs esclaves. Nous étions trompés et trahis par eux. Plus encore que par les nordistes.
Près de 12 heures de reportages, nous étions absents, ou nommés avec mépris : gouvernement corrompu, armée incompétente (qui a repoussé les viet công lors de l’offensive du Têt - en passant, KB et LN ont oublié de dire que le soulèvement populaire attendu par les communistes n’a pas eu lieu. Pourquoi ? Et le massacre de milliers de civils à Huê -au moins 2800, dit le reportage. En fait il y en a eu au moins deux fois plus - femmes enfants compris, enterrés vivants par les glorieux révolutionnaires).
On dénombre les morts américains et vietnamiens “révolutionnaires”. On oublie que les soldats du sud étaient eux, au front, en première ligne, jamais les américains. Le nombre de morts est tellement élevé qu’aujourd’hui encore on n’en sait pas le chiffre exact. Sachez que parmi mes amis, et leurs grands frères, il n’en reste pas beaucoup. Et les survivants ont un bras ou une jambe en moins, voire pire encore, dont un de mes frères. Une génération de femmes sans mari.

Un soldat du sud dont j’aurais aimé entendre le témoignage dans cette série : Phan Nhât Nam, officier et reporter de guerre, il a écrit plusieurs livres sur les combats auxquels il avait assisté. D’un courage exceptionnel, il est le précieux témoins de ces moments atroces de confrontation. Il a raconté dans le menu les détails des victoires et défaites de son armée (l’ARVN) avec un regard plein d’empathie pour ses adversaires.
Phan Nhât Nam avait choisi de rester pour couvrir l’évènement ultime de sa carrière : la défaite du sud. Il avait combattu jusqu’à la dernière minute aux portes de Saigon le 30 avril 1975. Quelques heures avant, il était venu chez nous, en uniforme et couvert de poussière, pour demander à mon père de protéger sa jeune femme et leurs enfants si jamais il lui arrivait malheur. PNNam a survécu à 14 ans de camp de rééducation avant de réussir à s’enfuir et rejoindre sa famille aux Etats Unis.

Les téléspectateurs devraient aussi se poser la question : Qui a voulu cette guerre ? On avait une chance de vivre la même paix que les deux Corée. Avec un régime neutre au sud. Mais les nordistes ne nous avaient pas laissé le choix.
Je ne minimise pas les crimes et les failles du sud, ni ne nie l’exactitude des faits relatés par KB et LN. J’aimerais rétablir la balance.

Pour faire court, lisez ceci
https://leminhkhai.wordpress.com/2017/09/26/10362/
Répondre
C
Vietnam, le pays du dragon ou Dragon de l"Asie ... la magie d'un nom, la magie d'un pays, la magie des femmes du Vietnam ...
Répondre