La série Liar ce jeudi soir sur TF1 : Une soirée, deux versions, et une seule vérité !

La série Liar ce jeudi soir sur TF1 : Une soirée, deux versions, et une seule vérité  !

Programmation ce jeudi des épisodes 1 à 3 du thrilller britannique inédit Liar, dès 21h05 sur TF1. Suite et dénouement jeudi prochain.

Le scénario de cette production qui a obtenu d'excellentes audiences outre-Manche : Laura Nielson vient de se séparer de son compagnon, Tom Bailey. Elle est professeure dans un lycée et un des parents d'élèves, par ailleurs collègue de sa sœur Katy qui travaille à l'hôpital en chirurgie, lui propose d'aller dîner au restaurant. Elle accepte sa proposition. Sa soirée avec Andrew Earlham, un homme charmant, se déroule sans accroc jusqu'à son réveil, le lendemain matin. Elle pense se souvenir qu'Andrew l'a violée, de manière confuse puis de plus en plus précise. Elle décide de porter plainte et Andrew est arrêté sur son lieu de travail. Lors de son interrogatoire, il nie le viol en bloc...Il confirme avoir eu une relation sexuelle avec elle mais assure qu’elle était consentante. L’enquête commence.

Écrite par Harry et Jack Williams, les auteurs de The Missing, Liar plonge les téléspectateurs dans un doute permanent en jouant sur l’ambivalence de deux points de vue qui s’opposent, annonce TF1.

"Celui de Laura, prof discrète et sans histoire, interprétée par Joanne Froggatt (Downton Abbey) et celui d’Andrew, médecin réputé, joué par Ioan Gruffudd, vu dans Forever et Les 4 fantastiques. La narration oscille entre moment présent et flashbacks qui reviennent sur la soirée où tout a basculé. Difficile de démêler le vrai du faux entre les accusations de Laura et les affirmations d’Andrew, chacun des deux personnages campant sur ses positions. Qui croire ? A qui faire confiance ? Quels sont les dommages collatéraux du mensonge ? C’est tout l’enjeu de ce thriller psychologique en six épisodes."

Joanne Froggatt : "J’ai lu le scénario de Harry et de Jack Williams et je l’ai trouvé fantastique. Après la lecture du premier épisode, j’étais incapable de dire qui de Laura ou Andrew disait la vérité. Les doutes qui ont germé dans mon esprit m’ont interpellée et je me suis beaucoup interrogée sur les jugements que je portais alternativement sur l’un ou sur l’autre. D’un côté, Laura ne se comporte pas forcément comme une victime et de l’autre, Andrew n’a pas le profil d’un violeur. Si une personne abuse d’une autre sans témoin, comment réussir à le prouver ? J’ai trouvé que cette histoire apportait beaucoup de réflexions intéressantes sur le sujet et notre société. Liar est vraiment un thriller psychologique à la fois très prenant et très intelligent."

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
Q
ça sent la grosse audience pour TF1 : + de 6 millions je pense pour la première partie.
Répondre