Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'histoire et les interprètes de Piégés, machination diabolique diffusée ce lundi sur TF1.

L'histoire et les interprètes de Piégés, machination diabolique diffusée ce lundi sur TF1.

Téléfilm réalisé par Ludovic Colbeau-Justin, Piégés est programmé ce lundi 3 septembre en première partie de soirée sur TF1.

Scénario : Chris Lang avec Julien Teisseire, Claire Lemaréchal et Simon Jablonka. D'après une idée originale et des personnages créés par Chris Lang.

Avec :

Odile VUILLEMIN (Elsa Aubry), 

Thierry NEUVIC (Marc Aubry), ​

Audrey HALL (Zoé),

Sophie VERBEECK (Manon Flamand),

Bruno PAVIOT (Paul Gaillard),

Antoine MATHIEU (Michel Lastère).

Elsa Aubry, une femme sans histoire, se rend chez un notaire et découvre qu'elle est l’heureuse bénéficiaire d’un héritage d’1 million d’euros de la part d’un parfait inconnu. Seule condition pour toucher cette somme: "tuer un homme qui mérite de mourir". Alors qu’elle a besoin d’argent pour soigner sa fille malade, Elsa se trouve confrontée à un véritable dilemme.

Odile Vuillemin :"Quand on se voit offrir un rôle fort, qu’il s’agisse de n’importe quel registre, c’est toujours assez tripant ! En plus, je n’avais jamais vraiment fait de thriller. Dans Les Innocents par exemple, j’étais plus dans le registre du polar. Avec Piégés, je suis dans un vrai film de genre, à savoir le thriller psychologique. Comment réagir lorsque l’on est confronté à un choix terrible et quels arrangements peut-on faire avec la morale ? Comment accepter l’insoutenable… ou pas ! En l’occurrence, la question est de savoir si mon personnage est prêt à tuer un autre être humain en échange d’un million d’euros pour sauver sa fille."

Pour interpréter ce personnag,e la comédienne est allée voir Muriel Hattab, une femme qui a perdu sa fille et qui a ensuite créé l’association Princesse Margot pour venir en aide aux familles d’enfants touchés par la maladie. "Je lui ai posé des questions très personnelles et elle m’a répondu de manière assez honnête. J’ai eu envie de rencontrer quelqu’un qui pouvait m’aider à m’approcher de mon personnage. C’est la richesse de notre profession. Quand j’ai joué une flic, j’ai pu aller au 36, rencontrer Martine Monteil*, m’entraîner au tir… Nous faisons un métier privilégié qui fascine, les portes s’ouvrent plus facilement. Sur le principe, un comédien doit pouvoir tout jouer mais je n’ai pas tout vécu… Heureusement d’ailleurs ! Pour interpréter un personnage, j’ai besoin de lui construire un passé, une histoire. Dans mon métier, j’ai parfois été amenée à voir des choses bouleversantes auxquelles je n’avais pas forcément envie d’être confrontée mais s’en approcher représente une forme d’empathie et d’ouverture au monde. J’aime me laisser bouleverser par la vie ! Sinon, on aseptise tout et on ne comprend pas l’autre."

 

 

Crédit photo © Thibaut Grabherr - CAPA - TF1

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article