Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les interprètes et critiques de la série Insoupçonnable, diffusée dès ce jeudi sur TF1.

Les interprètes et critiques de la série Insoupçonnable, diffusée dès ce jeudi sur TF1.

Lancement ce jeudi 13 septembre en première partie de soirée sur TF1 d'Insoupçonnable. Un des évènements TV de cette rentrée.

Adaptation par Virginie Brac de la très bonne série britannique The Fall. Réalisation : Fred Garson, Christophe Lamotte.

Le synopsis ? Chloé Fisher, brillante criminologue parisienne, est dépêchée à Lyon pour faire la lumière sur l’assassinat d’une jeune femme, Alice Moreau. Le tueur est Paul Brodsky, un père de famille aimant, insoupçonnable… Un face à face glaçant, une traque impitoyable... sur les rives de la Capitale des Gaules.

La distribution :

Emmanuelle Seigner (Cloé Fisher),

Melvil Poupaud (Paul Brodsky),

Claire Keim (Muriel Brodsky),

Blandine Bellavoir (Glazer),

Sofia Essaïdi (Leila Baktiar),

La Fouine (Jeff),

Gérald Laroche (Colmar), François-David Cardonnel (Costa), Emmanuel Bonami (Simon), Marie Brugière (Véro), Stéphane Debac (Arthur Moreau), Cédric Weber (Justeau), Nicolas Fine (Joël Lafarge), Hélène Pequin (Sarah Collet), Marie Catrix (Céline Coderre), Mathilde Martinage (Myriam Lafarge), Lucie Ryan (Julie), Violette Granier (Léa Brodsky), Tom Joniot (Mattis Brodsky), Michaël Maïno (David Dessain), Pasquale d'Inca (Nils Callane), Jonathan Goundoul (Perrin), Antoine Amblard (Claude), Lucie Rebere (Nelly), Lionel Buisson (Chauffeur Préfet).

Avec la participation de Jean-Hugues Anglade (Théo, le Préfet).

De bonnes critiques presse pour cette fiction : 

- Le Parisien : Que les fans de  « The Fall » respirent : l’adaptation française en dix épisodes de la série britannique tient largement la route. Ils y retrouveront leurs petits au fil de séquences dignes d’un copié-collé. Même allure sportive, même sweat-shirt à capuche et même malaise provoqué par l’assassin nourri de fantasmes et de son obsession pour le corps, campé sur TF1 par Melvil Poupaud. Aussi blonde décolorée que l’enquêtrice interprétée par Gillian Anderson, Emmanuelle Seigner se glisse avec conviction dans la peau de cette flic à poigne, distante, libre et plus tourmentée que son double britannique. Son attraction pour le meurtrier semble cependant moins accentuée dans la version tricolore. Autre différence : ici, l’intrigue se déroule à Lyon, loin de l’atmosphère sombre de Belfast. Elle gagne en rythme en poussant davantage l’enquête policière. Ceux qui ne connaissent pas le format original, eux,  devraient se laisser gagner par cette course contre la montre glaçante...

- Le Figaro : TF1 réussit le pari de la transgression. Le défi semblait voué à l’échec. Transposer The Fall. Pourtant, Insoupçonnable tord le cou à l’idée que les remakes sont une solution de facilité. L’adaptation de Virginie Brac confirme que les polars de TF1 sont prêts à plus d’audace et d’ambivalence. La nudité masculine, le jeu de quasi-séduction et de désir entre la flic et l’assassin ne sont pas gommés. Cette atmosphère ‘transgressive’ a convaincu Emmanuelle Seigner et Melvil poupaud de faire leurs premiers pas dans une série.

Les interprètes et critiques de la série Insoupçonnable, diffusée dès ce jeudi sur TF1.

Virginie Brac, scénariste, a travaillé directement à partir des scénarios anglais. "Le script sous les yeux, je visionnais l’épisode et j’adaptais l’histoire, notamment les aspects policiers car nous n’avons pas du tout la même police que les Anglais, ni le même système judiciaire. Il y a des problèmes de société et des enjeux politiques qui se posent à Belfast et que l’on ne retrouve pas du tout en France. Il fallait inventer d’autres choses. Il était important de garder les scènes iconiques, celles qui ont marqué la série comme par exemple la trappe dans le plafond de la chambre de la petite fille où le tueur cache ses dessins. En revanche, l’enquête policière est complètement différente. Elle est beaucoup plus soutenue dans la version française. Outre-Manche, l’enquêtrice ne s’investissait pas dans les mêmes proportions".

Concernant les autres principales différences avec la série britannique , Virginie Brac souligne qu'il fallait que ce soit plus lumineux, plus fort, plus beau. "Il y a davantage de moyens et de rythme. Les producteurs anglais, qui sont venus voir Insoupçonnable à Séries Mania, ont été épatés et ont trouvé que c’était magnifique. Ils étaient très enthousiastes. Ça fait plaisir ! J’ai modifié le personnage de Muriel, la femme de Paul : elle est plus jolie et plus intéressante. Il la domine moins. Cela contribue à rendre la version française plus lumineuse. Je tenais aussi à garder la relation entre la baby-sitter et le tueur. Elle est extraordinaire. Finalement, le personnage du tueur est celui qui a été le moins modifié parce que c’est celui qui a fait le succès international de cette série".

Crédit photos © Gilles Gustine - Leonis - Endemol Shine Prod - TF1

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article