Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les échecs des films francophones en 2018 dans les salles (première partie).

Les échecs des films francophones en 2018 dans les salles (première partie).

Après les plus gros succès, place à une très large sélection des échecs de films francophones cette année 2018 dans les salles...Les chiffres ci-dessous sont ceux en fin de parcours. Première partie avec les six premiers mois de l'année.

 

JANVIER

Sortie le 10 janvier, la comédie La monnaie de leur pièce est le premier naufrage français de l'année : autour de 65.000 entrées pour un budget proche de 5 millions. Film d'Anne Le Ny. Avec Julia Piaton, Baptiste Lecaplain, Margot Bancilhon. 

Ami-ami, avec William Lebghil, se contente d'environ 160.000 spectateurs, mais budget prod. peu élevé (3 millions d'euros).

La douleur, avec Mélanie Thierry, Benoît Magimel, Benjamin Biolay, attire 330.000 personnes. Loin d'être catastrophique mais insuffisant par rapport au budget.

 

FÉVRIER

Environ 130.000 spectateurs pour Gaspard va au mariage, avec Félix Moati.

Grosses pertes financières pour Les aventures de Spirou et Fantasio : un budget supérieur à 15 millions d'euros pour moins de 250.000 entrées France...Un des plus gros flops de l'année.

 

MARS

L'improbable Madame Mills, une voisine si parfaite, avec Pierre Richard et Sophie Marceau, réalise moins de 300.000 entrées. Alors que le budget est proche de 6 millions d'euros.

Eva, avec Isabelle Huppert et Gaspard Ulliel, dépasse à peine les 150.000 spectateurs...

Le film d'épouvante Ghostland, avec notamment Mylène Farmer, se contente de 250.000 entrées.

Pas grand monde pour voir Sandrine Kiberlain dans La belle et la belle, de Sophie Fillières : un peu plus de 120.000 personnes.

Autour de 230.000 entrées pour La prière, de Cédric Kahn. Pas assez par rapport au budget de ce drame dont l'interprétation a été récompensée.

Indifférence du public pour Mektoub my love, d'Abdellatif Kechiche: environ 130.000 entrées France. Gouffre financier (le budget serait proche de 9 millions d'euros).

 

AVRIL

Moins de 350.000 entrées pour Le collier rouge, de Jean Becker ; là encore, totla insuffisant  vu le budget.

Carnivores, qui ne bénéficiait que de 80 copies, est passé totalement inaperçu : ce drame de Jérémie & Yannick Rénier a réalisé 40.000 entrées Vs un budget proche de 4 millions...

Moins de 100.000 entrées pour Madame Hyde, avec Isabelle Huppert. Budget supérieur à 4 millions d'euros.

Un budget supérieur à 10 millions d'euros pour le film de science-fiction Dans la brume, avec Romain Duris, et au final autour de 260.000 entrées...

Gaston Lagaffe, de PEF, totalise certes près de 550.000 entrées, mais le budget de production n'est pas éloigné des 20 millions d'euros ! Sévère échec financier.

Environ 300.000 spectateurs pour Amoureux de ma femme, avec Daniel Auteuil & Gérard Depardieu.

Moins de 90.000 entrées pour la comédie Comme des garçons, avec Max Boublil.

 

MAI

La comédie MILF de et avec Axelle Laffont n'a été vue que par 130.000 personnes alors que le budget de production dépassait les 4 millions d'euros.

Autour de 85.000 entrées pour Comme des rois, avec Kad Merad. Une comédie dramatique qui aurait coûté 3 millions d'euros.

Echec pour Charlotte de Turckheim, vedette d'Abdel et la comtesse : moins de 175.000 spectateurs.

 

JUIN

Flop pour Je vais mieux, avec Eric Elmosnino, avec moins de 140.000 entrées. Budget, 7 millions...

Mon ket, de et avec François Damiens, attise peu la curiosité : environ 265.000 spectateurs. Budget supérieur à 6 millions.

Réalisé par Hélène Fillières, le drame Volontaire, avec Lambert Wilson, attire 135.000 personnes. Budget, 4 millions.

Comment tuer sa mère, avec Chantal Ladesou, dépasse à peine les 125.000 entrées.

400.000 entrées pour Le doudou, avec Kad Mérad et Malik Bentalha. Pas assez pour rentabiliser cette comédie.

Bécassine n'atteint pas les 250.000 spectateurs, alors que le budget est légèrement supérieur à 4 millions d'euros.

 

Les échecs des films francophones en 2018 dans les salles (première partie).
Les échecs des films francophones en 2018 dans les salles (première partie).
Les échecs des films francophones en 2018 dans les salles (première partie).
Les échecs des films francophones en 2018 dans les salles (première partie).
Les échecs des films francophones en 2018 dans les salles (première partie).
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article