Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 23/01 10h17

Les invités de La grande librairie ce mercredi 23 janvier (et les livres présentés).

Ce mercredi 23 janvier à 20h50, François Busnel présente sur France 5 un nouveau numéro de La grande librairie. Un rendez-vous littéraire qui exerce une influence non négligeable sur les ventes de livres.

Sur le plateau aujourd'hui, Matthieu Ricard, Alexandre Jollien et Christophe André pour le livre À nous la liberté ! (L’Iconoclaste/ Allary Éditions).

Également présents :

Léonor de Récondo (Manifesto, Sabine Wespieser),

Guillaume de Fonclare (Ce nom qu'à Dieu ils donnent, Stock),

Philippe Claudel (Compromis, Stock),

Élisabeth Quin (La nuit se lève, Grasset).

Un ouvrage présenté ainsi par l'éditeur : "“La vue va de soi, jusqu’au jour où quelque chose se détraque dans ce petit cosmos conjonctif et moléculaire de sept grammes, objet parfait et miraculeux, nécessitant si peu d’entretien qu’on ne pense jamais à lui…” Elisabeth Quin découvre que son œil est malade et qu’un glaucome altère, pollue, opacifie tout ce qu’elle regarde. Elle risque de perdre la vue. Alors commence le combat contre l’angoisse et la maladie, nuits froissées, peur de l’aube, fragilité de cet œil soudain osculté, trempé de collyres, dilaté, examiné, observateur observé… Elisabeth Quin raconte, avec une sincérité magnifique, cette traversée dont nul ne voudrait - maladie, destin ou don, comment savoir, qui change son quotidien en secret, et le secret en vie quotidienne. Nous l’accompagnons chez les médecins – et c’est Molière, de drôlerie, d’incertitudes, de sciences fausses ou vraies, avec de rares grands humains. Nous la suivons chez les marabouts, qui veulent la protéger de notre regard. Nous découvrons ses lectures, de Lusseyran à Hervé Guibert et Jim Harrison. Et comme elle, nous travaillons nos sens : fermer les yeux sous la douche ; marcher dans la forêt, la main dans celle de son compagnon ; écouter les oiseaux ; penser aux paysages ; écouter la nuit ; s’imaginer sans miroir, vue et malvoyante, prisonnière mais au-delà… La nuit se lève est ce récit, d’une beauté sublime, drôle à chaque page, terrifiant parfois, métaphysique malgré lui, sensuel, vivace – et contre toute attente, une marche vers la sagesse".

Mercredi prochain, 30 janvier, les invités seront Philippe Besson (Un certain Paul Darrigrand, Julliard), Simon Liberati (Occident, Grasset), Dominique Bona (Mes vies secrètes, Gallimard), Sarah Chiche (Les enténébrés, Seuil), Metin Arditi (Dictionnaire amoureux de l'esprit français, Plon).

Commenter cet article