Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 01/11 9h53

Violences faites aux femmes : programmation spéciale sur Téva fin novembre.

Violences faites aux femmes : programmation spéciale sur la chaîne Téva dès le 25 novembre.

 

Lundi 25 à 20h50, film ARRÊTEZ-MOI

Un soir, une femme se rend dans un commissariat pour confesser le meurtre de son mari violent, commis il y a plusieurs années. Seulement, plus la policière de permanence interroge cette femme, plus elle connaît sa vie, moins elle a envie de l’arrêter... Pourquoi cette femme que personne ne soupçonnait veut-elle absolument être reconnue coupable ? Pourquoi cette policière ne veut-elle absolument pas l’arrêter ? L’une des deux gagnera. Mais que veut dire gagner dans ce genre de circonstances ?

De Jean-Paul Lilienfeld

Avec Sophie Marceau, Miou-Miou, Marc Barbé...

 

Mardi 26 à 20h50, document inédit, HALTE AUX FÉMINICIDES : L’HISTOIRE DE JULIE, LA NUMÉRO 30

Elle avait confié un jour à une amie : “On me prendra peut-être au sérieux quand je serai morte”. C’est exactement ce qui s’est passé. Julie Douib est tombée le 3 mars 2019, victime de deux coups de feu tirés à bout portant par son compagnon. Il a achevé dans le sang des années de harcèlement, d’humiliations et de violence.

Julie aurait pu rester anonyme, comptabilisée dans les statistiques comme la numéro 30 : la trentième Française exécutée depuis le début de l’année sous les coups d’un homme qu’elle a, un jour, aimé. Mais la mise à mort programmée de cette femme de 34 ans, mère de deux enfants, va provoquer un véritable séisme à travers la France. Tout le monde savait... et pourtant, le drame n’a pas pu être évité !

Cette tragédie va enflammer les mouvements associatifs, ébranler les ministères et aboutir au fameux Grenelle contre les féminicides. La mort de Julie Douib est un combat contre l’oubli et une révolte contre l’incompétence. Celle de gendarmes, qui ne prennent pas les plaintes des femmes au sérieux, celle de la justice, qui ne mène aucune enquête malgré les preuves des menaces. Un combat exemplaire, mené par Lucien, le père de Julie, qui réussira à interpeller tous les ministres, par ses amies, mais aussi par la société civile et les associations. Cette affaire va prendre une ampleur inégalée en France et mettre enfin en lumière la cause des féminicides.

Jamais la mort d’une femme n’a déclenché autant de réactions, obligeant les politiques à bouger, à modifier les lois, à mettre en place des mesures d’urgence. En six mois, Julie Douib est devenue l’emblème d’une lutte qui ne fait que commencer. Ce film raconte son histoire, et met en lumière la tragédie des féminicides : au rythme funèbre de cette année 2019, le nombre de femmes tuées est en train de battre tous les records.

Réalisé par Olivier Pighetti -

 

Mardi 26 à 22h20, document inédit, VIOLENCES CONJUGALES : DE L’ENFER À LA DÉLIVRANCE

Nommé aux BAFTA 2017 pour le prix du Meilleur documentaire et du Meilleur réalisateur.

Depuis le moment où les appels d’urgence ont été passés, jusqu’aux tribunaux et au-delà, le documentaire nous plonge au cœur des équipes de lutte contre les violences conjugales de la police de Thames Valley en Angleterre et recueille les témoignages de 3 femmes qui renoncent chacune à leur droit à l’anonymat pour montrer à quel point la violence domestique peut être insidieuse et terrifiante.

 

Mercredi 27 et le lendemain à 20h50, mini-série inédite, LE MONSTRE

Inspirée du récit autobiographique à succès d’Ingrid Falaise, Le Monstre est l’adaptation d’une histoire bouleversante, tout aussi poignante que captivante.

À 18 ans, Sophie tombe amoureuse de “M” un jeune homme au charisme envoûtant. Dès lors, rien n’est plus important pour elle que de passer du temps avec cet amoureux qui se révélera être un bourreau manipulateur intraitable ne la laissant partir qu’au terme d’un combat inégal et dévastateur qui durera près de 3 ans.

Série canadienne réalisée par Patrice Sauvé et écrite par Chantal Cadieux d’après le récit d’Ingrid Falaise

Avec Rose-Marie Perreault, Mehdi Meskar, Macha Limonchik, Jean François Pichette, Maude Demers-Rivard, Eva Tanoni...

6x43’

 

Commenter cet article