Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 31/12/2020 16H25

Ce dernier jour de l'année 2020, ARTE annonce que grâce à son bouquet de propositions éditoriales déployé à l’antenne, sur arte.tv et ses chaînes sociales, elle réalise des records d’audiences historiques : 2,9% à l’antenne soit une hausse de 12% (2,6% en 2019) et une croissance de +50% sur le numérique avec 137 millions de vidéos vues en moyenne chaque mois sur l’ensemble de ses réseaux de diffusion (+50% vs. 2019).

Cette progression exceptionnelle des audiences confirme l’adhésion du public à ces trois offres qui sont à la fois distinctes et cohérentes entre elles. La promesse de qualité éditoriale adaptée à chaque canal permet d’élargir l’audience et de toucher un public plus jeune : de plus en plus nombreux sur le site, les chaînes sociales, il l’est également à l’antenne où l'on constate en 2020, une augmentation de 35% des téléspectateurs de 15 à 34 ans (vs 2019).

L’âge moyen pondéré du public d’ARTE a par conséquent baissé de près de 2 ans (vs 2019) et s’élève à 50,6 ans (l’âge moyen sur l’antenne est de 64 ans, 50 ans sur arte.tv et 37 ans sur les chaînes sociales).

Les confinements ont logiquement accru les niveaux d’audience à l’antenne comme sur le numérique mais dans des volumes remarquables. Lors du premier confinement (du 17 mars au 11 mai), le nombre moyen de téléspectateurs à l’antenne a progressé de 44 % alors que sur le numérique, les vidéos vues ont augmenté de 65 %. Lors du deuxième confinement (du 2 novembre au 13 décembre), le nombre moyen de téléspectateurs à l’antenne a progressé de 37 % et les vidéos vues ont enregistré une hausse de 90 % s’expliquant notamment par le très fort enrichissement de l’offre numérique, notamment sérielle.

« Le contexte si particulier de l’année 2020 a, en partie, amplifié ces bons résultats. Mais il a été aussi révélateur de l’engagement d’ARTE : alors que nos repères se fragilisaient, la chaîne a pleinement rempli sa mission au service de tous les publics, offrant à chacun la capacité de s’émouvoir et le pouvoir de comprendre ». Bruno Patino, président d’ARTE.

En France, à l’antenne, la chaîne affiche 2,9% de pda, soit +12% par rapport à 2019 et en hausse de +32% par rapport à 2017 (2,6% en 2019, 2,4% en 2018 et 2,2% en 2017). Il s’agit cette année encore, de la plus forte croissance parmi les chaînes historiques et elle concerne l’ensemble de la grille. Une tendance notable : ARTE mobilise de façon plus massive son audience ; ainsi en 2020, 256 soirées ont réuni plus d’1 million de téléspectateurs. En avant-soirée, le carrefour de l’information fédère un public curieux de décryptages européen et international d’ARTE Journal (3,1% de pda, 673 000 téléspectateurs, +28% vs. 2019), et de 28 Minutes (3% de pda, 726 000 téléspectateurs, +14% vs. 2019).

L’audience numérique s’envole avec une croissance de +50%, en cumulant 137 millions de vidéos vues en moyenne chaque mois sur l’ensemble des réseaux de diffusion (soit +50% vs. 2019 et +150% vs. 2018). Pionnière sur le numérique, ARTE n’a de cesse d’innover en proposant des créations dédiées, des narrations inédites et des dispositifs événementiels. L’offre séries exclusivement sur arte.tv, lancée en octobre dernier, en est une belle illustration et le public a été conquis par les pépites British inaugurant la proposition : déjà près de 11 millions de vidéos vues pour The Virtues, Inside N°9 ou Young Doctor’s Notebook…

Sur Youtube, les chaînes ARTE qui comptent six millions d’abonnés ont connu une progression spectaculaire avec une augmentation de +73% par rapport à 2019, soit la plus forte croissance dans la catégorie télévision sur YouTube en 2020. Parmi les tops, citons la série documentaire Une espèce à part (2,5 millions de vidéo vues), Ces financiers qui dirigent le monde - BlackRock (2,5 millions de vidéos vues) ou La leçon de géopolitique du Dessous des cartes (3,5 millions de vidéos vues en 2020).

Commenter cet article