Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 30/01 15h58

France Télévisions était associé au Prix du Public du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême pour la 2e année consécutive.

Le groupe audiovisuel public rappelle que "principal soutien de la création française d’animation, il mène une politique ambitieuse d’adaptation et de création de la bande dessinée sur tous ses écrans. Ce prix est aussi l'occasion d'être à l'écoute de ses publics avec un jury composé exclusivement de téléspectateurs passionnés de bande dessinée et motivés par le partage et la contribution à la mise en valeur de ces créations."

Huit titres étaient choisis par des journalistes et spécialistes de la littérature de France Télévisions, à partir de la Sélection Officielle du Festival.

  • Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff (Casterman)
  • Baume du tigre de Lucie Quéméner (Delcourt)
  • Dragman de Steven Appleby (Denoël Graphic) Kent State,
  • Quatre morts dans l'Ohio de Derf Backderf (Cà et là)
  • L'Accident de chasse de Landis Blair et David L. Carlson (Sonatine)
  • Le Mystère de la maison brume de Lisa Mouchet (Magnani)
  • Paul à la maison de Michel Rabagliati (La Pastèque)
  • Une Année exemplaire de Lisa Mandel (Auto édition)
Prix du Public - France Télévisions du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême pour Léonie Bischoff.

Les 8 bandes dessinées étaient offertes en lecture aux 13 téléspectateurs choisis sur lettre de motivation parmi des centaines de candidatures. Ce jury de lecteurs s'est réuni, en visioconférence, pour délibérer, voter et élire le lauréat de ce nouveau Prix du Public France Télévisions. Il a été décerné lors de la cérémonie de remise des prix du Festival vendredi 29 janvier en direct de la Scène Nationale d'Angoulême.

Vainqueur : Anaïs Nin, de Léonie Bischoff.

"Anaïs Nin est l’une des personnalités les plus fascinantes du XXe siècle. En plongeant dans ses œuvres, son journal intime et sa correspondance avec Henri Miller, Léonie Bischoff puise librement dans la sensualité de cette matière intime et littéraire. Les vibrations de son crayon à la mine multicolore font revivre l’artiste et célèbrent à travers elle l’émancipation par la création."

Prix du Public - France Télévisions du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême pour Léonie Bischoff.

Commenter cet article