Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 12/06 7h20

Invisible, titre de l’édito de Vincent Duluc ce samedi matin dans le quotidien L’Équipe, au lendemain de l’annonce surprise de la Ligue de football professionnel : Amazon récupère huit matches par journée de Ligue 1, durant trois saisons.

Les dirigeants du foot français annoncent une aube nouvelle mais c’est toujours la nuit qui vient, écrit Vincent Duluc. « À partir de quel moment, dans l’histoire, ce monde-là pense-t-il à ceux qui le font vivre, à ceux qui aiment le football du samedi, du dimanche et de tous les autres jours ? Jusqu’où faut-il les laisser choisir de rendre le Championnat de France invisible, pour quelques dizaines de millions d’euros de plus à partager entre tous, pour une victoire de coulisse revendiquée à coup de communiqués ? »

Cette vision qui est aussi un mépris, poursuit le journaliste de L’Équipe, donne envie de ne choisir aucun camp : « Trop d’égo boursouflés, de stratégies de couloir, d’alliances de papier et de mésalliances sans vision du téléspectateur, de son intérêt et de son confort ».

Vincent Duluc rappelle que de 2019 à 2022, la Ligue 1 aura été diffusée sur Canal+, beiN, Mediapro, Amazon Prime. « Sans oublier la rallonge sur RMC pour voir la Ligue des Champions. Il a donc fallu s’abonner, résilier, s’abonner encore, surveiller les alliances des opérateurs, essayer de connecter des applications à la télé et se souvenir des nouveaux horaires de matches imposés par les chaînes mêmes qui ont décidé de ne plus payer ».

Amazon, partenaire d’avenir pour le sport mondial est probable, écrit Vincent Duluc, mais il ajoute que la Ligue 1 ait de l’avenir à partir de la saison prochaine l’est beaucoup moins.

Commenter cet article