Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 17/06/2021 9H35

Hier à Biarritz ont été remis les prix de la 3e édition du FIPADOC (Festival international du documentaire). Ci-dessous, une partie du palmarès.

Les jurés Eva Mulvad, Thom Powers et Stefano Savona ont décerné le Grand Prix Documentaire International à EL AGENTE TOPO de Maite Alberdi. Le Grand Prix Documentaire International récompense un film international inédit en France. Il est doté de 5 000 € par la Région Nouvelle-Aquitaine pour le réalisateur.

Les jurés Didier Cros, Françoise Nyssen et Rama Thiaw ont décerné le Grand Prix Documentaire National à AU COEUR DU BOIS de Claus Drexel. Le Grand Prix Documentaire national récompense un film français inédit en France. Il est doté de 5 000 € par la Scam pour le réalisateur. Le film sortira à l'automne sur les écrans français distribué par Nour Films.

Les jurés Ania Gawlita, Yael Naim et Peter Worsley ont décerné le Grand Prix Documentaire musical à SISTERS WITH TRANSISTORS de Lisa Rovner. Le Grand Prix Documentaire musical récompense un film dont la musique est l'un des personnages principaux. Il est doté de 5 000 € par la Sacem pour la réalisatrice.

Les jurés Igor Blazevic, Pascale Lamche et Jenny Saastamoinen ont décerné le Grand Prix Impact et le Grand Prix Impact -CNC - Images de la Culture à A NEW SHIFT de Jindrich Andrš. Ce prix récompense un film source d'inspiration en matière de droits humains, de défense de l'environnement et de justice sociale. Il est doté à la fois d'un achat de droits de 5.000 € pour le catalogue Images de la culture du CNC et de 5 000€ par le Fonds Indarra.

Les jurés Myriam Achard, Florence Martin-Kessler et Bruno Masi ont décerné le Prix Smart à THE BOOK OF DISTANCE de Randall Okita. Le Prix Smart récompense la meilleure expérience numérique documentaire pour son originalité et la pertinence entre son propos et les technologies utilisées. Il est doté de 3 000 € par l'INA pour le réalisateur.

Les jurés Jean-Marc Chapoulie, Camille Duvelleroy et Claudia Marschal ont décerné le Prix Nouvelles écritures à MOTTO de Vincent Morisset. Le prix Nouvelles Écritures récompense une œuvre linéaire ou interactive, proposant une narration exigeante et une écriture innovante, réalisée grâce aux outils et technologies numériques, tous supports de diffusion confondus. Il est doté de 3.000 € par la Scam pour le réalisateur.

Les jurés Pascale Faure, Roger Gonin et Anna Samo ont décerné le Prix du court-métrage à SOUVENIR SOUVENIR de Bastien Dubois. Le Prix du court-métrage récompense le meilleur film court. Il est doté de 3 000 €

Rémi Allier, Mathilde Raczymow et Cédric Simon ont décerné le Prix Erasmus+ à LES ANTÉCÉDENTS FAMILIAUX de Mathilde Blanc. Le Prix Erasmus+ récompense un film européen de la sélection Jeune Création qui porte un regard original sur le monde contemporain, ses différentes cultures, peuples et pays. Il est doté de 3 000 €

Le Prix du Public est décerné à TOUS SURVEILLÉS : 7 MILLIARDS DE SUSPECTS de Sylvain Louvet et Ludo G. Le Prix du public récompense par un vote du public un film de la sélection Panorama de la création française. Il est doté de 3 000 € par TV5MONDE.

Les jurés Julie de Mareuil, Anne Dorr, Dominique Frot, Cyrille Perez et Tania Rakhmanova ont décerné le Prix Mitrani à THE PAINTER AND THE THIEF de Benjamin Ree. Le Prix Mitrani récompense le meilleur premier ou second film dans les sélections documentaire international, documentaire national, documentaire musical, Impact et Panorama de la création francophone. Il est doté de 3 000 € par France Télévisions et d'une diffusion sur l'une de ses antennes. Le jury est composé de représentants des organismes de gestion collective et de France Télévisions.

Les jurés Bruno Deloye, Ariane Doublet et Michel Klein ont décerné le Prix CINÉ+ à EL AGENTE TOPO de Maite Alberdi. Le Prix CINÉ+ récompense un long-métrage cinématographique dans les sélections documentaire international, documentaire national, documentaire musical et Impact. Il est doté de 15 000€ en achats de droits par CINÉ+. 

Commenter cet article