Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 15/07 18h17

Le prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) 2021 de la Quinzaine des Réalisateurs a été décerné ce soir par Jean-Paul Salomé, réalisateur et vice-président cinéma de la SACD, au film Les Magnétiques de Vincent Maël Cardona.

Le scénario est co-écrit avec Romain Compingt, Chloé Larouchi, Maël Le Garrec, Catherine Paillé et Rose Philippon.

"Né en Bretagne en 1980, Vincent Maël Cardona intègre le département réalisation de la Fémis et obtient le second prix de la Cinéfondation avec Coucou-les-Nuages, son film de fin d’études. Les Magnétiques est son premier long-métrage co-écrit avec finesse par « un collectif » de 6 auteurs dont le réalisateur lui-même.

En remettant ce prix aux Magnétiques de Vincent Cardona, Jean-Paul Salomé, réalisateur et vice-président cinéma de la SACD a salué au nom de la SACD et des administrateurs cinéma une grande maitrise de la mise en scène et de l’image dans la reconstitution d’une époque et de son esprit. Le parcours d’un anti-héros est saisi avec une passion du cinéma que l’on retrouve à l’image. Cette envie de romanesque dans le récit d’une tranche de vie et dans le parcours des personnages s’accompagne d’un énorme travail sur le son, qui fait partie intégrante de la narration et sert avec efficacité le récit de ce premier film".

Les précédents lauréats du Prix SACD de la Quinzaine des Réalisateurs : Rebecca Zlotowski pour le film Une fille facile (France, 2019), Pierre Salvadori pour le film En liberté ! (France, 2018), Claire Denis pour le film Un beau soleil intérieur (France 2017) et Philippe Garrel pour L’amant d’un jour (France 2017), Solveig Anspach pour le film L’effet Aquatique (France, 2016), Arnaud Desplechin pour le film Trois souvenirs de ma jeunesse (France, 2015), Thomas Cailley pour le film Les Combattants (France, 2014), Guillaume Gallienne pour le film Les garçons et Guillaume, à table ! (France, 2013) et Serge Bozon avec une mention spéciale pour le film Tip Top (France, 2013), Noémie Lvovsky pour le film Camille redouble (France, 2012), Bouli Lanners pour le film Les Géants (Belgique, 2011), Olivier Masset-Depasse pour le film Illégal (Belgique, 2010), Xavier Dolan pour le film J’ai tué ma mère (Québec, 2009), Claire Simon pour le film Les bureaux de Dieu (France, 2008). 

Commenter cet article