Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 20/07 9h47

 

Pendant quatre semaines, du vendredi 6 août au vendredi 27 août 2021, France 5 diffusera chaque vendredi à partir de 20h50 deux numéros (un inédit et une rediffusion) de la collection documentaire Les routes de l'impossible.

Le premier inédit, programmé le 6 août, nous emmène en Afghanistan, l’un des pays les plus fermés de la planète, un pays secret aux images rares…

Les équipes des routes de l’impossible ont suivi ces chauffeurs afghans, qui luttent pour leur survie et celle de leur famille. Des héros indispensables sans qui marchandises et denrées alimentaires ne circuleraient pas. Le train est inexistant et le fret aérien est bien trop cher. Dans ce pays où tout est à reconstruire, les chauffeurs affrontent des routes à peine entretenues dont certaines culminent à plus de 4000 mètres d’altitude.

Azathoula et son Bedford ne déméritent pas… Le camion a beau dater de 1966, le chauffeur fonce avec 17 tonnes de Bananes… Comme le veut la tradition, l’acier anglais a disparu sous des peintures ciselées, pompons, miroirs et autres calligraphies. Quant aux portes, elles sont en bois sculptées ! Un voyage parsemé d’embuches attend Azathoula et son œuvre d’art roulante !

Dans les montagnes, sur le toit des taxis collectifs, se balancent, hommes, bêtes et marchandises. Dans la cabine, ils ne sont pas mieux installés, 20 pour 12 places ! Aucun passager ne se plaint, ils n’ont pas le choix ! Ali Assan est l’un des rares à oser rouler sous la neige sur cette piste étroite à flanc de ravin. Six heures de route périlleuse pour seulement 50 km.

L’Afghanistan a beau être ravagé par la guerre, ses habitants ont l’habitude de dire que "ils peuvent tuer toutes les hirondelles, ils n’empêcheront pas le printemps de revenir". L’une d’elle vole encore dans la vallée de Bamyan. Tout autour des bouddhas géants détruits par les talibans, des dizaines de grottes creusées par les moines bouddhistes au V siècle. Les différents conflits ont poussé des afghans à s’y réfugier. A 25 ans, Freshta loge dans l’une de ces cavités avec toute sa famille… Elle a aussi aménagé une école pour les enfants des grottes. Sans Freshta, tous seraient déscolarisés.

Ce documentaire nous fait découvrir un pays aux paysages somptueux et un peuple d’un courage exemplaire malgré la guerre et la misère qui se sont emparées de l’Afghanistan.

Crédit photo © Tony Comiti

Commenter cet article