Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Échec d'audience pour Hôtel du temps, le nouveau programme d'Ardisson.

Le groupe France Télévisions dévoilait hier, lundi 2 mai, le premier numéro d'Hôtel du temps, le nouveau programme de Thierry Ardisson. Diffusion en première partie de soirée sur France 3. Pour débuter, place à Dalida.

Petite audience, pas d'effet de curiosité : 1.4 million de curieux et un score très très faible sur la cible femmes responsables des achats - 50 ans :

Coproduit par Ardimages et 3ème Oeil Productions, Hôtel du Temps est un biopic, d’un genre nouveau, qui utilise l’intelligence artificielle pour recréer des légendes disparues et leur faire raconter leur vie, est-il annoncé.

Le temps d’une soirée, Thierry Ardisson va ainsi faire revivre des stars de la culture et du spectacle. Il invite les téléspectateurs à redécouvrir ces personnalités cultes sous leur apparence la plus iconique à l’occasion d’interviews, de duplex avec d’autres légendes, ainsi que d’archives professionnelles, familiales ou historiques. Grâce aux procédés Face Retriever et Voice Cloning, deux réelles avancées technologiques made in France, et à un travail documentaire exigeant qui a permis de collecter exclusivement des propos avérés, Thierry Ardisson offre un véritable voyage dans le temps, au gré des étages et des époques, à la rencontre de nos grandes stars disparues.

C’est dans le cadre de l’Hôtel Meurice, le célèbre palace de la rue de Rivoli, qu’est filmée la nouvelle émission de Thierry Ardisson. Les interviews sont tournées au bar, dans un salon dans une suite, sur la terrasse… Mais à l’« Hôtel du Temps », les montres et les pendules marchent à l’envers, les employés philosophent sur les secondes qui durent des siècles (et inversement), et quand Thierry Ardisson prend l’ascenseur pour retrouver une légende, il rajeunit de vingt ans !

La loi n’oblige pas à avoir l’accord des héritiers pour réaliser un Hôtel du Temps sur une légende disparue. Il n’y a pas de droit à l’image pour les personnes qui nous ont quittés. Mais, par respect, les héritiers sont informés et valident la modélisation numérique du visage. Ils ont accès au scénario et visionnent l’émission finalisée avant sa diffusion. Ainsi que cela est clairement indiqué au début d’Hôtel du Temps, tous les propos tenus par la légende interviewée sont absolument authentiques. Elle ne se prononce évidemment jamais sur ce qui s’est passé après sa mort. Ce n’est pas une fiction, c’est un documentaire. L’ambition d’« Hôtel du Temps » n’est autre que de créer un véritable « mausolée numérique » pour rendre hommage aux légendes disparues.

Ardisson : « Pourquoi avoir choisi Dalida pour ma première visite à l’Hôtel du Temps ? Tout simplement parce qu’elle est une étoile qui brille encore, 35 ans après son arrivée ici… Je veux qu’on écoute ensemble ses chansons et qu’elle nous raconte son incroyable destin : la gamine du quartier populaire du Caire, la guerre, et la prison qui tue son père, la reine de beauté des bords du Nil, l’atterrissage au Bourget, un soir de Noël, les ritournelles italiennes, le twist, les grands textes, le raï, la disco, le triomphe et la gloire sur les cinq continents, avant la descente aux enfers des amours mortes… Dalida, icône tragique. »

Crédit photo © Ardimages - 3ème Oeil Productions.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article